Novak Djokovic à l'Open d'Australie, une saga pour un visa

Djokovic expulsé pour risque sanitaire

Publié le 16 janvier 2022 à 13h04, mis à jour le 16 janvier 2022 à 14h43
JT Perso

Source : JT 13h WE

Le gouvernement australien a estimé que Novak Djokovic, non-vacciné, ne montrait pas le bon exemple et qu'il représentait une menace pour l'ordre public.

Pour une fois, le numéro 1 mondial a perdu. Entouré par son équipe dans les couloirs de l'aéroport de Melbourne (Australie), il s'apprête à embarquer. Sommé de quitter le pays dans les plus brefs délais, Novak Djokovic a fait part de sa tristesse dans un communiqué. "Je suis extrêmement déçu de la décision qui signifie que je ne peux pas rester en Australie", déclare-t-il. Cette décision de justice a été suivie en direct par les fans du sportif, abasourdis à l'issue du verdict.

Les autorités estiment que le Serbe, ouvertement anti-vaccin, représente un trouble à l'ordre public. Il serait un mauvais exemple à suivre, lui qui est accusé de mépriser les règles sanitaires. Novak, rebaptisé "Novax" par les opposants aux mesures sanitaires, n'a pas vu son image de héros national écornée par cette affaire. Selon le président serbe, ce n'est pas Novak qui est humilié, mais les autorités australiennes pour ce qu'elles lui ont fait subir. Le cas Novak pose question : peut-on accorder des dérogations aux sportifs de haut niveau ?

TF1 | Reportage T. Jarrion


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info