VIDÉO - La Thaïlande, premier pays d'Asie du Sud-Est à dépénaliser le cannabis

par Delphine XAINTE
Publié le 9 juin 2022 à 19h04
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

En Thaïlande, la nouvelle loi sur la dépénalisation du cannabis entre en vigueur ce jeudi.
On peut y produire et consommer du cannabis de façon thérapeutique.
C’est le premier pays d’Asie du Sud-Est à ne plus considérer le cannabis comme une drogue.

Une nouvelle ère s'ouvre en Thaïlande, où la loi votée en février sur la décriminalisation du cannabis dans un cadre thérapeutique entre en vigueur ce jeudi 9 juin. Dans le cadre d'une campagne visant à promouvoir les industries du "bien-être" et du "tourisme", le royaume a sorti le cannabis de sa liste des substances illicites. Il devient le premier pays d'Asie du Sud-Est à légaliser cette drogue.

Concrètement, il est désormais autorisé de produire, importer, exporter, distribuer, consommer et posséder du cannabis. L'usage et la production à domicile sont possibles sans avoir besoin d'une autorisation officielle. Pour soutenir et lancer sa nouvelle politique, le gouvernement a décidé de distribuer gratuitement un million de plants aux ménages. D'autre part, 4200 prisonniers incarcérés pour des faits liés au cannabis seront libres dès jeudi.

Lire aussi

Consommer du cannabis "hors cadre" expose à une amende et à une peine de prison

Malgré ces assouplissements certains, le tout reste quand même règlementé : seuls sont autorisés les produits du cannabis contenant moins de 0,2% de tétrahydrocannabinol (THC), le composant psychoactif de la plante. La culture à domicile demeure contrôlée et n'est prévue qu'à des fins médicales. Consommer du cannabis "hors cadre" expose à une amende de 25.000 bahts (730 euros) et à une peine de prison pouvant aller jusqu'à trois mois. La consommation thérapeutique dans les espaces publics n'est pas autorisée non plus dès lors que des nuisances olfactives pourraient survenir. 


Delphine XAINTE

Tout
TF1 Info