Le WE

Droit à l'avortement révoqué : les États désunis d'Amérique

Publié le 25 juin 2022 à 13h03, mis à jour le 25 juin 2022 à 14h39
JT Perso

Source : JT 13h WE

Le débat sur l'IVG a mobilisé tous les secteurs de la société américaine.
Vendredi, la Cour suprême a révoqué le droit à l'avortement aux États-Unis.
De grandes entreprises comme Facebook ont promis de payer le déplacement de leurs salariés vers des États pratiquant l'avortement.

C'est une volte-face historique qui consterne toute une partie du pays. Symbole de ce désespoir, Kamala Harris, la première femme vice-présidente des Etats-Unis, a déclaré : "Je comprends ce soir que des milliers de femmes américaines vont se coucher sans avoir accès aux soins qu'elles avaient ce matin".

Pour tous les démocrates, cette décision est non seulement un recul majeur, mais aussi une agression physique contre toutes les femmes. "C'est une insulte pour les femmes, une gifle en plein visage pour toutes celles qui veulent décider par elles-mêmes de leur liberté de donner la vie", annonce Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants.

Plusieurs États pourraient prochainement décider d'interdire le droit à l'avortement. Neuf autres ont tout de suite franchi le pas, comme l’État conservateur du Missouri. Dans tous les États où l'accès à l'avortement est restreint, les femmes pourront compter sur certaines entreprises. Disney, Starbucks et Facebook ont annoncé qu'elles couvriraient les frais de déplacement de leurs employés, contraints de voyager pour avorter.

TF1 | Reportage H. Dreyfus


La rédaction TF1 Info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info