Égypte : la passion des pigeons depuis les Pharaons

Publié le 3 juillet 2021 à 20h29, mis à jour le 4 juillet 2021 à 0h18

Source : JT 20h WE

Au Caire en Égypte, les habitants se passionnent pour les pigeons voyageurs depuis les Pharaons. Des oiseaux pour lesquels certains sont capables de dépenser beaucoup d'argent. Des courses quotidiennes accompagnent le coucher du soleil sur les pyramides.

Aux portes du désert, le silence est rompu par un bruit inhabituel. Dans ce camion, quelque 1 200 pigeons s'apprêtent à disputer une course de 300 km jusqu'au Caire. Cette bague, attachée à leur patte, permettra d'identifier le premier arrivé et donc les gagnants parmi les 25 propriétaires. C'est parti pour un voyage de deux heures environ.

Vénérés au temps des Pharaons, les pigeons sont élevés au Moyen-Orient depuis plus de 2 000 ans. L'oiseau y est à la fois un messager, un compagnon mais aussi un gagne-pain. Dans la Cité des morts, la plus ancienne nécropole du Caire, le calme règne en apparence seulement. Chaque vendredi, entre les tombes et les mausolées, un drôle de marché est dédié aux locaux et aux visiteurs. De nombreuses espèces d'oiseaux y sont exposées et vendues. Mais le plus prisé reste bien le pigeon.

Le prix d'un pigeon varie de dix à sept cents euros. Chaque semaine, des milliers de colombophiles viennent de toute l'Égypte pour acheter ou vendre. Les plus beaux spécimens sont les plus chers. Chaque jour, quand le soleil décline, le même spectacle se produit dans le ciel du Caire : des courses de pigeons. C'est une compétition, un jeu et aussi un moyen de s'évader, de contempler au loin un paysage millénaire.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info