Trump continue d'écraser la course à l'investiture républicaine et remporte trois nouveaux États

par AL avec l'AFP
Publié le 3 mars 2024 à 7h29, mis à jour le 3 mars 2024 à 9h18

Source : JT 20h WE

Ce samedi, l'ex-président américain a remporté la primaire républicaine dans trois nouveaux États.
Une victoire à quelques jours du "Super Tuesday", rendez-vous crucial où 15 États votent simultanément.

Il continue sa course en avant malgré les nuages judiciaires qui s'amoncellent. Donald Trump a gagné ce samedi les élections internes du Parti républicain dans trois nouveaux États américains, le Missouri et le Michigan, selon les médias, se rapprochant un peu plus de l'investiture pour la présidentielle de novembre. Dans le Missouri, le milliardaire républicain a écrasé sa rivale Nikki Haley en remportant tous les caucus organisés dans l'État, selon le New York Times. Et dans le Michigan, Trump a raflé les 39 délégués élus lors d'un caucus rassemblant quelque 2000 militants, a rapporté CNN. Les républicains d'un troisième État, l'Idaho, ont également voté samedi pour désigner leur candidat. L'ex-star de téléréalité l'a facilement emporté, selon le New York Times.

Plus tôt dans la semaine, l'ancien président avait déjà remporté les 16 délégués restants du Michigan, désignés au cours d'une élection primaire. 

Les scrutins organisés dans le Missouri, le Michigan et l'Idaho étaient des élections internes hybrides avec des règles différentes, reflétant dans certains cas des dissensions et des tensions malgré l'influence de Donald Trump. L'ancien président a remporté toutes les primaires organisées jusqu'à présent. 

Ses nouvelles victoires de samedi interviennent à trois jours du "Super Tuesday" du 5 mars, rendez-vous crucial au cours duquel 15 États organisent simultanément leurs primaires démocrates et républicaines. Le président démocrate Joe Biden et Donald Trump sont quasiment assurés d'être investis par leur parti respectif. 


AL avec l'AFP

Tout
TF1 Info