VIDÉO - Avec Geert Wilders, l'extrême droite est aux portes du pouvoir aux Pays-Bas

par La rédaction de TF1info | Reportage : Esther Lefebvre, Cécile Marchand et Cédric Aguilar
Publié le 24 novembre 2023 à 11h24

Source : JT 20h Semaine

Aux Pays-Bas, le PVV est arrivé largement en tête aux élections législatives.
Son leader, Geert Wilders, est aux portes du pouvoir s'il parvient à former une coalition.

Avec sa chevelure peroxydée et sa rhétorique populiste, la comparaison saute aux yeux. Surnommé le Donald Trump des Pays-Bas, Geert Wilders est pourtant entré en politique bien avant lui. Cela fait 20 ans qu'il attendait d'arriver en tête des votes, avec son parti d'extrême droite, le PVV. "Nous allons tout faire pour rendre les Pays-Bas aux Néerlandais. Nous allons restreindre le tsunami des demandeurs d'asile", a-t-il déclaré le soir des élections.

Anti-immigration et anti-islam

Son discours anti-immigration et surtout anti-islam lui ont valu des menaces de mort. Sous protection policière depuis 2004 et condamné par la justice, jamais il n'a cessé les outrances. C'était déjà le cas, à notre micro, il y a six ans. "Pourquoi les réfugiés ne vont-ils pas en Arabie saoudite, ou dans les pays du Golfe ? L'islam amène à la violence, à l'oppression, pas à l'assimilation", disait-il déjà alors.

L'homme politique veut interdire le Coran, les mosquées, et entend aussi enlever une étoile du drapeau européen. Le retour des frontières, d'une monnaie nationale : Geert Wilders promet un référendum sur une potentielle sortie de l'Union européenne. Félicité par Marine le Pen, Geert Wilders doit encore trouver une coalition avant de devenir Premier ministre. 


La rédaction de TF1info | Reportage : Esther Lefebvre, Cécile Marchand et Cédric Aguilar

Tout
TF1 Info