Le WE

Émeutes à Rotterdam : qui sont les activistes ?

Publié le 20 novembre 2021 à 20h03
JT Perso

Source : JT 20h WE

Les restrictions sanitaires sont à l'origine d'affrontement la nuit dernière aux Pays-Bas. Le maire de la ville de Rotterdam a parlé ce matin d'orgies de violence. Totalement débordés, les policiers ont fini par tirer à balles réelles.

Ils sont quelques centaines de tous les âges, de convictions politiques différentes, mais tous ont un point commun bien visible, personne ne porte de masque. Des manifestants défilaient samedi contre le retour des mesures sanitaires annoncées par le gouvernement néerlandais, notamment la fermeture des commerces et restaurant le soir. Le rassemblement se déroule dans le calme. Il avait pourtant été annulé par les organisateurs qui craignaient qu'il ne dégénère.

Comme ce fut le cas vendredi soir à Rotterdam. Une manifestation non autorisée vire à l'émeute. Des policiers sont pris pour cible au point que certains vont tirer à balles réelles, en l'air, mais il vise aussi la foule d'après les témoins. Au coin d'une rue, un homme s'écroule. Il a reçu une balle sans qu'on ne sache clairement qui a tiré. Il est touché à la jambe. Un autre manifestant est aussi blessé par balles. Les forces de l'ordre assument leur recours aux armes à feu.

Une cinquantaine de manifestants violents ont été interpellés. À nouveau, ce n'est pas une idéologie politique qui les rapproche, mais une colère vis-à-vis du gouvernement et des restrictions sanitaires. Certains sont membres de groupes radicaux anti-vaccination. D'autres, des hooligans qui voulaient en découdre avec la police. On retrouve donc les mêmes profils que lors des premières émeutes anti confinement aux Pays-Bas en janvier dernier, lorsque le gouvernement avait mis en place un couvre-feu pour lutter contre l'épidémie. Dans ce pays, il y a un mois, on comptait en moyenne 4 000 cas de covid par semaine, contre 17 000 aujourd'hui.

TF1 | Reportage F. Litzler


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info