Ukraine : la guerre du froid

Macron et Biden veulent chercher ensemble une issue à la guerre en Ukraine

V. Fauroux
Publié le 1 décembre 2022 à 22h33
JT Perso

Source : TF1 Info

Joe Biden et Emmanuel Macron ont manifesté ce jeudi à Washington leur volonté de chercher ensemble une issue en Ukraine.
Toutefois, les deux chefs d'État ne veulent rien rogner de leur soutien à Kiev.

Joe Biden et Emmanuel Macron ont affiché une entente parfaite, notamment sur l'Ukraine, lors de la visite d'État du président français ce jeudi à Washington. "Notre relation se bâtit sur une histoire qui nous oblige et nous dépasse parce qu’elle est faite de sang versé, d’engagements réciproques. À chaque fois que les choses vitales et essentielles ont été en jeu, nous avons été là l’un pour l’autre. C’est cet esprit qui prévaut dans le contexte que nous vivons depuis le mois de février dernier", a lancé Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse commune. 

"Aider à bâtir la paix"

"Nous avons décidé de continuer d’agir ensemble pour aider la population civile ukrainienne à résister, car on le voit bien, l’effort de guerre russe se concentre sur les infrastructures civiles, multiplie les exactions pour désespérer la population civile et rendre l’hiver impossible", a poursuivi le chef de l'État, ajoutant : "Nous avons toujours été sur la même ligne : aider l’Ukraine à résister, ne rien céder à nos valeurs et aux principes de la Charte des Nations-Unies, éviter toute escalade incontrôlée dans ce conflit et acter qu’au moment opportun, nous serons là pour aider à bâtir la paix". 

De son côté, le président américain s'est dit "prêt à parler à Poutine s'il cherche un moyen de mettre fin à la guerre. Il ne l'a pas encore fait", a-t-il dit, alors qu'Emmanuel Macron a indiqué sur la chaîne ABC qu'il parlerait au président russe "dans les prochains jours". Joe Biden a aussi souligné que toute discussion avec le président russe se ferait "en consultation avec mes amis français et de l'Otan". "Nous resterons unis pour (nous) opposer à la brutalité" de la Russie en Ukraine, a encore dit le démocrate de 80 ans, tandis que le conflit entre dans son dixième mois. 

"Nous continuerons à soutenir fermement le peuple ukrainien qui défend ses familles, sa souveraineté et son intégrité territoriale contre l’agression de la Russie. Je savais que ce serait brutal, mais je n’aurais pas pu imaginer que ce serait aussi brutal que cela", a continué Joe Biden, remerciant au passage Emmanuel Macron "pour l’accueil que le peuple français réserve à plus de 100.000 réfugiés ukrainiens". 

Lire aussi

Dans un communiqué commun, les deux pays ont assuré qu'ils continueraient à fournir à Kiev "une aide politique, sécuritaire, humanitaire et économique aussi longtemps qu'il le faudra". Le président français assurant qu'il ne "pousserait jamais les Ukrainiens à accepter un compromis qui serait inacceptable pour eux", parce que cela ne permettrait pas de construire "une paix durable". 


V. Fauroux

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info