Explosion à Beyrouth : le Liban toujours meurtri

Emmanuel Macron promet de nouvelles aides pour le Liban

Publié le 1 septembre 2020 à 20h12, mis à jour le 2 septembre 2020 à 0h16

Source : JT 20h Semaine

Pour son deuxième déplacement au Liban depuis l’explosion au port de Beyrouth le 4 août 2020, Emmanuel Macron a promis de nouvelles aides, mais uniquement à condition que les dirigeants mettent en place des réformes profondes.

Moins d’un mois après la terrible explosion au port de Beyrouth, la capitale libanaise est encore meurtrie. Ce drame a détruit en partie la ville et a ébranlé le système politique libanais. Dans le port de Beyrouth, encore dévasté, Emmanuel Macron a rencontré les militaires chargés du déblaiement. Parmi eux, un officier libanais a interpellé le président de la République. Puis, dans un hôpital, le président français a rencontré des blessés. Il a promis de nouvelles aides pour le Liban, mais uniquement à condition que les dirigeants mettent en place des réformes profondes. Pendant la visite d’Emmanuel Macron, des manifestants ont exprimé leur colère contre la classe politique libanaise.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 01/09/2020 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 1er septembre 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.


La rédaction TF1 Info