Thomas Pesquet dans l'espace

Après six mois de mission, comment va se passer le retour de Thomas Pesquet sur Terre ?

LC
Publié le 7 novembre 2021 à 11h24, mis à jour le 8 novembre 2021 à 16h08
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

L'essentiel

ESPACE - Prévu dimanche, le départ de Thomas Pesquet de la Station spatiale internationale a été retardé à lundi. Son retour devra suivre un protocole bien précis.

Après six mois passés dans l’espace, Thomas Pesquet et les trois astronautes de la mission Crew-2 devaient quitter la Station spatiale internationale, direction la Terre. Mais le quatuor quittera finalement l'ISS lundi au mieux selon SpaceX. Il devrait donc amerrir au large de la Floride "pas plus tôt" mardi dans la journée, selon nos informations.

Eviter l'explosion de la capsule

Concrètement, c’est grâce à la capsule Crew Dragon que Thomas Pesquet et ses compagnons, le Japonais Akihiko Hoshide et les Américains Shane Kimbrough et Megan McArthur, pourront rejoindre la terre. En mai dernier, les spationautes de l’équipage Crew-1 avaient utilisé ce même vaisseau pour atteindre la station spatiale internationale.

Le périple commencera une fois que les crochets retenant le vaisseau à la station sont désenclenchés. Dès lors, les propulseurs de la capsule orienteront les astronautes afin qu'ils visent au plus près le lieu d’arrivée. Les astronautes seront en constante communication avec les ingénieurs au sol pour veiller au bon déroulé du désorbitage. Car premier des moments critiques : l’entrée de Crew Dragon dans l’atmosphère.

À cette étape, la température peut atteindre 1600°C. Si le freinage n’est pas effectué correctement, la capsule peut rater le passage et dériver dans l’espace, ou pire, se consumer. Comme par exemple, l'accident tragique du 1er février 2003. Sept personnes avaient perdu la vie suite à la combustion de l'aéronef.

Pesquet-Macron : un dialogue à 400 km d'altitudeSource : TF1 Info
JT Perso

L’étape passée, il restera moins d’une heure aux astronautes avant l’amerrissage. Reste à réduire la vitesse folle de la capsule qui approche les 800 km/h. Pour ce faire, des premiers parachutes seront déployés à 10 km de la surface, avant que d’autres plus imposants s'ouvrent à 3 km du sol pour stabiliser la vitesse à 20 km/h.

Quelques minutes après, la capsule se délestera de tous les surplus présents à bord : carburant, oxygène, etc. Enfin, à moins d’un mètre du sol, les rétrofusées absorberont le choc. "L'impact était vraiment minime et juste après l'amerrissage, on sentait les vagues", s'était souvenu le Japonais Soichi Noguch depuis l'ISS.

La capsule sera ensuite récupérée par un bateau de Space X où une équipe de sauvetage viendra épauler les astronautes, incapables de marcher. Ils seront aidés à sortir de l’engin, portés et déposés sur des chaises. Ils seront ensuite soumis à une batterie de tests médicaux.

Thomas Pesquet sera pour sa part très rapidement transporté jusqu'à Cologne, en Allemagne, où se trouve le Centre européen des astronautes. Il y suivra "pendant trois semaines un programme intense de remise en forme", et sera soumis aux mêmes tests qu'avant et durant son séjour en apesanteur, afin de contribuer à la collecte de données scientifiques sur l'effet d'un séjour long en orbite sur le corps humain.

Où regarder l'amerrisage ?

Pour suivre l'événement en direct, plusieurs canaux existent : le site de Space X aura son propre flux, tout comme le site de la NASA ou bien le CNES.


Tout
TF1 Info