VIDÉO - Fusillades aux États-Unis : 18 morts, la traque du tireur se poursuit

par La rédaction de TF1info TF1 | Reportage Léa Merlier, Thierry Gippet
Publié le 26 octobre 2023 à 15h02, mis à jour le 26 octobre 2023 à 16h50

Source : JT 13h Semaine

La police américaine a lancé jeudi une chasse à l'homme après une nouvelle tuerie qui a fait au moins 16 morts et des dizaines de blessés.
Avant de prendre la fuite, un homme a ouvert le feu dans un bowling et dans un bar-restaurant à Lewiston, dans le Maine.
Les autorités ont diffusé sa photo.

Mercredi soir, peu avant 19 heures, deux fusillades ont éclaté à Lewiston, deuxième plus grande ville de l'État du Maine aux Etats-Unis. La première a eu lieu dans une salle de bowling, puis la seconde dans un bar-restaurant, six kilomètres plus loin. 

Dans tout le secteur, une immense chasse à l'homme a été lancée pour retrouver le tireur présumé, toujours en fuite. Ce dernier a été identifié comme Robert Card, 40 ans. Si ces mobiles restent inconnus, il souffre de troubles mentaux et a récemment été interné en hôpital psychiatrique. Selon la télévision CNN, citant des sources des forces de l'ordre, Card est un réserviste de l'armée, instructeur certifié en armes à feu. Pour l'instant, seule sa voiture a été retrouvée.

"Je suis resté en haut pendant dix minutes"

Des photos montrant un homme, vêtu d'un haut marron et d'un pantalon bleu foncé, armé d'un fusil de type semi-automatique qu'il avait épaulé, ont été diffusées par la police du comté d'Androscoggin. D'autres images montrent des témoins de la fusillade paniqués : tandis que certains fuient, d'autres sortent les mains en l'air devant les forces de l'ordre. Ceux qui ont échappé au pire, décrivent de longues minutes de terreur. "Il y a eu un bruit j'ai pensé que c'était un ballon qui avait éclaté, je me suis retourné j'ai vu que ce n'était pas un ballon, il tenait une arme", décrit dans le reportage en tête de cet article, Brandon. "J'ai couru vers les pistes, j'ai escaladé une machine je suis resté en haut pendant dix minutes", poursuit-il.

Tant que l'homme n'a pas été arrêté, les habitants ont reçu pour consigne de rester confinés. Les hôpitaux sont débordés face à l'afflux de patients. Le tueur a fait 18 victimes, selon un bilan rendu public par la gouverneure du Maine. Un élu de Lewiston, Robert McCarthy, avait auparavant évoqué "jusqu'à 22 morts". Il s'agit déjà d'une des pires tueries aux États-Unis depuis 2019.


La rédaction de TF1info TF1 | Reportage Léa Merlier, Thierry Gippet

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info