VIDÉO - Le nord de la Californie ravagé par le "Dixie Fire"

TG
Publié le 6 août 2021 à 7h22
JT Perso

Source : JT 20h WE

CATASTROPHE - Le"Dixie Fire", un gigantesque incendie en Californie, a ravagé dans la nuit de mercredi à jeudi une localité du nord de l'Etat, détruisant plusieurs bâtiments historiques.

La Californie ravagée par le "Dixie Fire". Ce gigantesque incendie a d'ores et déjà réduit en cendres plus de 110.000 hectares, contraignant une partie de la population du nord de l'Etat à quitter la zone. Jeudi, c'est Greenville, une localité de 800 habitants, qui a littéralement disparu de la carte.

Incendies en Californie : l’angoisse des habitants de MarkleevilleSource : JT 20h Semaine
JT Perso

Greenville a en effet été engloutie par les flammes du Dixie Fire qui dévaste la Californie septentrionale depuis trois semaines, attisé par une chaleur étouffante, une sécheresse alarmante et des vents continus. Des images prises par un photographe de l'AFP montrent des lampadaires métalliques pliés en deux par la chaleur de l'incendie et quelques rares structures encore debout. Une station-service, un hôtel et un bar ont été détruits, de même que certains bâtiments vieux de plus d'un siècle, dans cette ville construite lors de la ruée vers l'or californien, au milieu du 19e siècle.

Un incendie si vaste qu'il crée ses propres phénomènes climatiques

Le feu a atteint Greenville à environ 16h00 mercredi selon Jake Cagle, chef de section au sein de l'équipe de gestion de la catastrophe. Dans une vidéo publiée mercredi soir, il a indiqué que les pompiers étaient retardés par des personnes ne suivant pas les ordres d'évacuation, les obligeant à sacrifier du temps et des ressources pour leur venir en aide. Au total, quelque 2.000 habitants de Californie avaient été appelés mercredi à évacuer "immédiatement" leurs domiciles à l'approche des flammes.

Le Dixie Fire est si vaste qu'il est à l'origine de ses propres phénomènes climatiques : il a déjà créé ces derniers jours des nuages appelés pyrocumulus qui provoquent foudre, vents violents et alimentent en retour l'incendie.

Lire aussi

Selon une enquête préliminaire, la chute d'un arbre sur un des milliers de câbles électriques qui dessinent le paysage américain est à l'origine du Dixie Fire. Cette ligne électrique est celle de Pacific Gas & Company (PG&E), un opérateur privé déjà coupable d'avoir provoqué le Camp Fire, un incendie qui avait quasiment rayé la ville de Paradise de la carte et tué 86 personnes en 2018, à seulement quelques kilomètres d'ici.


TG

Tout
TF1 Info