"RAGE AÉRIENNE" - Aux États-Unis, le port du masque commence sérieusement à échauffer les esprits. Particulièrement dans les aéroports et les avions, où les scènes de bagarre généralisée se sont multipliées ces dernières semaines.

La scène se passe sur un vol reliant deux villes américaines. À coups de poing, des passagers règlent leurs comptes au beau milieu de l'avion. Et ce qui a mis le feu aux poudres n'est pas un vulgaire différent autour d'un siège trop incliné ou un bébé qui pleure. La dispute a éclaté à cause de passagers refusant de porter un masque de protection.

L'histoire se répète depuis plusieurs mois aux États-Unis. Là, une femme frappe une hôtesse de l'air et lui casse deux dents, comme vous pouvez le voir dans la vidéo de TF1 en tête de cet article. Sur un autre vol en direction de Miami, un homme incontrôlable sans masque est même carrément scotché de force à son siège.

Un million de dollars de contraventions

Au pays de l'avion roi, ces incidents se multiplient. Depuis le début de l'année, 4000 plaintes ont été déposées. C'est quatre fois plus que l'an dernier. Et dans les trois quarts des cas, la dispute démarre autour du port du masque obligatoire. Pour parler de ce phénomène, les médias américains ont même inventé un nouveau terme : la "rage aérienne". 

Les télévisions font d'ailleurs défiler les vidéos choc en tentant de décrypter cette poussée de fièvre. Devant ces images d'aéroport aux airs de rings de boxe, le public américain est effaré. Réponse des autorités aériennes : tolérance zéro et amende record jusqu’à 45.000 euros. 

Cette année, au total, ces passagers violents ont déjà payé un million de dollars de contraventions. De quoi peut-être refroidir les esprits.


V.F

Tout
TF1 Info