Au cours d'une audience au Congrès, mardi 14 novembre, le sénateur républicain de l'Oklahoma, Markwayne Mullin, a défié physiquement le syndicaliste Sean O'Brien.
L'élu trumpiste lui reprochait d'avoir écrit des messages insultants à son encontre sur les réseaux sociaux.
Il a fallu l'intervention de Bernie Sanders pour empêcher l'empoignade.

Quand Bernie Sanders joue les médiateurs. Mardi 14 novembre, lors d'une audience au Congrès américain, une bagarre aurait pu éclater sans l'intervention du sénateur du Vermont, ancien rival démocrate de Joe Biden en 2020. Le sénateur républicain de l'Oklahoma, Markwayne Mullin, et le syndicaliste Sean O'Brien ont failli en venir aux mains pour régler un différend de longue date. "Vous êtes un crétin et vous ne dites que des conneries", a notamment lâché sur X (ex-Twitter) Sean O'Brien, président de l'IBF, l'un des plus influents syndicats de conducteurs routiers, à l'adresse du sénateur renommé "Johnwayne Mullin".

"Arrêtez ça !"

"C'est le moment, c'est l'endroit", a lancé Mullin à O'Brien, après avoir lu une série de messages, pour le moins critiques, envoyés par le puissant syndicaliste à son sujet, rapporte l'Associated Press. "Si vous voulez dire quelque chose, nous pouvons être deux adultes. On peut faire ça ici et maintenant." Ce à quoi Sean O'Brien a répondu, sans se dégonfler : "OK, pas problème." "Lève ton cul, alors", lui a intimé Markwayne Mullin. "Toi, tu lèves ton cul", a rétorqué le président des Teamsters. 

Après avoir tenté, en vain, de les calmer, Bernie Sanders a haussé le ton. "Arrêtez ça ! Vous êtes un sénateur des États-Unis", a lancé le président du comité sénatorial, alors qu'O'Brien continuait à traiter Mullin de "clown" et de "fraude". "Il s'agit d'une audience. Et Dieu sait que le peuple américain a suffisamment de mépris pour le Congrès. N'aggravons pas les choses." 

Loin d'être apaisé après leur joute verbale, Markwayne Mullin a semblé convier sur X le syndicaliste à un duel. "Faisons-le. N'importe où, n'importe quand", a-t-il posté, avec une photo le montrant en train de recharger une arme à feu. 


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info