À Los Angeles, une astrologue s'en est pris à son partenaire et ses deux filles, dont l'une d'elle a survécu.
Imprégnée de théories complotistes, la jeune femme pensait que l'éclipse était signe d'apocalypse.

Prenant l'éclipse solaire pour le signe de la fin du monde, une jeune femme américaine a tué son partenaire et tenté de tuer ses deux filles. Selon le Los Angeles Times, cette astrologue de profession a d'abord poignardé à mort son compagnon de 29 ans, avant d'emmener ses deux enfants en voiture et de les pousser hors de l'habitacle, une fois sur l'autoroute. La plus jeune âgée de huit mois a succombé à ses blessures, tandis que l'ainée de neuf ans a survécu. La mère de famille a été retrouvée morte dans son véhicule, qui s'est écrasé contre un arbre le long d'une route.

Ce drame s'est produit lundi 8 avril, quelques heures avant l'éclipse survenue au-dessus des États-Unis. Sur ses réseaux sociaux, la jeune femme avait publié des messages à caractère complotiste et relayé des publications de QAnon, cette mouvance conspirationniste aux États-Unis. Et notamment celui-ci, la veille de l'éclipse : "Alerte : ceci est le dernier avertissement. Activez les notifications. Ne regardez pas l'éclipse. Quelque chose de grand arrive…" Puis elle avait prévenu, deux jours plus tôt dans un message écrit en majuscule et vu désormais près de 7 millions de fois : "Réveillez-vous, l'apocalypse est là." 

Les éclipses sont souvent associées à des prophéties de fin du monde, sans aucun fondement selon les scientifiques. 


C.Q

Tout
TF1 Info