Le Trésor américain a annoncé la fermeture de la banque Signature Bank dimanche, dans un contexte de turbulences pour le système bancaire américain.
Il s'agit de la troisième défaillance bancaire survenue aux États-Unis en quatre jours.
Le président américain a fait savoir qu'il s'exprimerait sur le sujet.

Turbulences du côté du système bancaire américain. Après la faillite de Silvergate Bank et Silicon Valley Bank (SVB), les autorités américaines ont annoncé via un communiqué la fermeture d'office et à la surprise générale de Signature Bank, 21e banque américaine dont les actifs étaient estimés à 110 milliards de dollars fin 2022.

Rétablir la confiance des Américains

Sa défaillance est la troisième plus importante de l'histoire des États-Unis, derrière Silicon Valley Bank et Washington Mutual, en 2008. Afin de rassurer particuliers et entreprises, la Réserve fédérale (Fed), l'Agence de garantie des dépôts (FDIC) et le Trésor américain ont garanti que ses clients bénéficieront néanmoins du même dispositif exceptionnel que ceux de SVB. Ils pourront retirer la totalité de leurs dépôts malgré la défaillance des établissements. Une tentative pour rétablir la confiance des Américains dans leur système bancaire, mise à mal depuis quelques jours.

Le système bancaire américain a été effectivement saisi cette semaine de convulsions que personne n'avait vu venir, avec la mise en liquidation de Silvergate Bank mercredi soir, suivie de celle de Silicon Valley Bank. Victimes d'une vague de retraits précipités qui les ont rendus incapables d'honorer leurs engagements, ces deux banques, favorisées jusque-là par le milieu des cryptomonnaies et du secteur technologique, subissent par ailleurs le ralentissement de ces économies. 

Dimanche, le président américain a également fait savoir qu'il s'exprimerait sur le sujet dans la journée afin de rassurer les Américains. "Je ferai des remarques sur la manière dont nous maintiendrons un système bancaire résilient pour protéger notre reprise économique historique", a-t-il déclaré dans un communiqué de la Maison Blanche.


A. Lo.

Tout
TF1 Info