VIDÉO - Un hélicoptère s'écrase à quelques mètres des baigneurs à Miami Beach

Publié le 21 février 2022 à 8h22

Source : TF1 Info

Un hélicoptère s'est abîmé à Miami Beach, à proximité des baigneurs, samedi 19 février.
Les images du crash ont été partagées par la police locale sur les réseaux sociaux.
L'accident spectaculaire n'a fait que deux blessés légers, parmi les occupants de l'appareil.

Il est tombé à quelques mètres des baigneurs. Samedi 19 février, un hélicoptère s'est abîmé en mer, à proximité d'une plage très fréquentée de Miami, aux États-Unis. "Cet après-midi, à 13h10, la police de Miami a reçu un appel pour un crash d'hélicoptère dans l'océan", a indiqué le département de police de Miami Beach, qui a partagé les images de l'accident. On y voit l'appareil de type Robinson R44 perdre de l'altitude, se rapprocher dangereusement de l'eau avant s'écraser, à une dizaine de mètres du rivage. Le tout sous le regard médusé des locaux et touristes, venus prendre du bon temps.

Un touriste de Las Vegas, en vacances à Miami avec sa femme, a décrit le crash à CNN comme une "expérience angoissante". L'engin a fait "des allers-retours plusieurs fois au-dessus des eaux profondes", a-t-il raconté. "Ce sont des choses que vous ne voulez jamais voir ou dont vous ne voulez jamais parler. C'était à 50 mètres de la plage, juste à côté de tout le monde. C'était fou que personne n'ait été blessé." "Nous aurions pu être facilement touchés", a renchéri une baigneuse sur NBC

Une panne moteur en cause ?

"Si cet accident s'était produit à 50 mètres plus à l'intérieur des terres, nous aurions eu un événement faisant de nombreuses victimes", ont confirmé les pompiers de Miami Beach, estimant "incroyable et insensé" que personne dans l'eau n'ait été blessé. Miraculeusement, l'accident n'a fait que deux blessés légers, tous deux occupants de l'appareil. Transportés au Jackson Memorial Hospital, ils se trouvaient dans un état "stable". Un troisième passager, lui, s'en est tiré indemne.

Selon la Federal Aviation Administration (FAA), l'agence gouvernementale chargée des réglementations et des contrôles dans l'aviation civile, les circonstances du crash sont, pour l'heure, "inconnues". "La FAA et le National Transportation Safety Board enquêteront. Le NTSB sera en charge de l'enquête et fournira des mises à jour supplémentaires", ont précisé les autorités. Selon les premières éléments de l'enquête, la perte d'altitude de l'hélicoptère pourrait s'expliquer par une panne moteur.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info