Un Américain de 27 ans, qui ne parvenait pas à atteindre son téléphone, était coincé dans son véhicule depuis le 20 décembre.
Il a été retrouvé mardi grâce à l'intervention de deux pêcheurs.
Selon les secours, il souffre de "graves blessures" et son pronostic vital est engagé.

C’est un miraculé, même s'il n'est pas encore tiré d'affaire. Un Américain de 27 ans, dont l’identité n’a pas été dévoilée, a été retrouvé alors qu'il était coincé dans son pick-up accidenté depuis près d'une semaine, ayant survécu en buvant de l'eau de pluie, avant que deux pêcheurs ne remarquent la carcasse de son véhicule.

Mardi 26 décembre, deux hommes partent pêcher dans une rivière de l'État américain de l'Indiana, près de Chicago, quand ils aperçoivent quelque chose de brillant à l'endroit où le cours d'eau passe sous l'Interstate 94, une autoroute qui relie la région des Grands Lacs aux plaines du nord des États-Unis.

En s'approchant, ils remarquent un homme coincé derrière un airbag. "Au moment où j'ai touché son épaule, il s'est retourné, il se réveillait. Il était vivant, et il était très heureux de nous voir", a raconté lors d'une conférence de presse Mario Garcia, parti pêcher avec son gendre. "Je n'avais jamais vu quelqu'un d'aussi soulagé." Dans la foulée, ils appellent les secours, qui interviennent avec difficulté - des images diffusées par la police montrent le véhicule encastré dans un talus, entre la rivière et les bases du pont.

"Il a dit qu'il avait crié, hurlé"

L'homme a ensuite été héliporté vers un hôpital voisin, les secours faisant état de "graves blessures" et son pronostic vital étant engagé, a déclaré mardi soir lors d'une conférence de presse Glen Fifield, de la police d'État de l'Indiana. "C'est un miracle que ce monsieur soit vivant aujourd'hui, et que ces deux messieurs se soient rendus dans ce ruisseau", a-t-il ajouté. Selon USA Today, Mario Garcia a indiqué que la main de l'homme accidenté semblait être cassée. 

Pour une raison qui reste à déterminer, le pick-up s'est retrouvé parfaitement en dessous du pont de l'autoroute sur laquelle il roulait. Sa carcasse était quasiment impossible à voir depuis la chaussée, selon les autorités.

Le miraculé a dit aux bons samaritains qui l'ont secouru qu'il était coincé là depuis le mercredi 20 décembre, près d'une semaine auparavant, et qu'il ne parvenait pas à atteindre son téléphone. "Il a dit qu'il avait crié, hurlé, mais que personne ne l'entendait." Et s'il doit probablement son salut à des températures clémentes pendant le week-end de Noël cette année, le froid allait arriver dans la nuit de mardi à mercredi, et "il n'allait sans doute pas tenir un jour de plus", a encore déclaré Mario Garcia aux télévisions américaines.


JC avec l'AFP

Tout
TF1 Info