Le WE

Explosion à Nashville : une opération suicide ?

Publié le 27 décembre 2020 à 20h17, mis à jour le 28 décembre 2020 à 0h22
JT Perso

Source : JT 20h WE

Aux États-Unis, la piste de l'attentat-suicide est sérieusement envisagée après l'explosion d'un camping-car qui a fait trois blessés en plein centre de Nashville le jour de Noël. Une perquisition a été menée au domicile du suspect.

L'enquête a progressé rapidement. Au sud de Nashville, le FBI était dimanche en pleine perquisition dans la maison du suspect numéro un. Des centaines d'enquêteurs ont cherché des indices après l'explosion d'un camping-car qui avait secoué tout un quartier et fait des dégâts colossaux le matin de Noël dans le centre de Nashville.

Des voisins ont signalé la présence ces derniers temps d'un camping-car similaire dans le jardin de la maison perquisitionnée. On l'aperçoit clairement sur des photos de Google Maps prises en mai 2019. "Ce camping-car était là depuis un moment. Il ne bougeait jamais. Il restait juste là. Donc, c'était bizarre que tout d'un coup, il disparaisse", s'est confiée une voisine, Susan Rejab.

Le FBI privilégie désormais la piste d'une opération suicide. Selon les médias américains qui ont parlé à des enquêteurs, le suspect habitant cette maison serait un homme blanc de 63 ans. Il aurait été tué dans l'explosion, mais le FBI reste prudent dans ses déclarations. Pour Doug Korneski, agent du FBI en charge de l'enquête, "nous ne pouvons confirmer l'identité d'aucun individu. Encore une fois, nous avons reçu plus de 500 témoignages. Nous examinons plusieurs profils". 250 enquêteurs fouillent la scène de l'explosion.

Vendredi matin, la police de Nashville est appelée pour des tirs. Quand elle arrive sur place, un camping-car diffuse un curieux message. Une chanson parlant de solitude et cet avertissement " si vous entendez ce message, évacuez maintenant !". Les riverains sont évacués en urgence. Par miracle, seules trois personnes sont blessées, mais des restes humains ont été retrouvés à proximité du camping-car. S'agit-il du suspect ? Des tests ADN sont en cours.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info