VIDÉO - Guerre en Ukraine : nos reporters à quelques mètres du front de Donetsk

Charline Hurel, Charlotte Lefetey et Arkady Davidenko
Publié le 22 décembre 2022 à 14h39

Source : TF1 Info

Alors que les combats font rage dans le Donbass, notre équipe a suivi Santa, chef d'une unité ukrainienne.
Il nous raconte son quotidien de combattant dans ce secteur pilonné sans relâche par l'artillerie russe.

"Le monde russe a tout détruit ici, juste avec des obus". Toujours une cigarette à la main, la Kalachnikov jamais loin, Santa nous emmène dans un village dévasté par les combats. Il ne faut pas s'attarder, les soldats russes ne sont qu'à quelques rues de là. Santa connaît le terrain par cœur, cela fait huit ans qu'il s'y bat. Dans la région, la renommée de ce chef d'unité ukrainien n'est plus à faire. Au volant, il explique : "Là, il faut rouler le plus vite possible parce qu'on a de grandes chances d'être touché par un obus".  Et alors que nous arrivons sur la position de ses artilleurs, un obus tombe à 150 mètres de là. Marche arrière et départ à toute vitesse. "Ça tombe autour de nous, on ne peut pas rester ici." Les soldats ukrainiens, eux, restent sur leur position de défense pilonnée par l'artillerie.

"Les commandants déforment parfois la réalité à la hiérarchie en lui disant ce qu'elle veut entendre, ce qui met la sécurité des soldats en danger", nous confie Santa. Récemment, plusieurs de mes hommes ont été tués parce qu'ils sont partis en mission dans un village, mais personne n'avait averti qu'il venait d'être repris par les Russes." La mort fait partie du quotidien de Santa. Il met un point d'honneur à consigner chaque jour ses mémoires, seul moment qui lui permet de s'évader.  


Charline Hurel, Charlotte Lefetey et Arkady Davidenko

Tout
TF1 Info