Annexions, mobilisation... Poutine choisit l'escalade

Guerre en Ukraine : Condamnation unanime de la classe politique française

Publié le 24 février 2022 à 20h57
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Cette guerre sur le sol européen a suscité de nombreuses réactions politiques, à 45 jours du premier tour. D'autant plus que plusieurs candidats à cette élection ont exprimé une certaine bienveillance à l'égard de Vladimir Poutine.

Devant l'ambassade de Russie cet après-midi, l'écologiste Yannick Jadot s'affiche aux côtés des manifestants pour soutenir les Ukrainiens. "Il est temps maintenant que les responsables politiques français soient unis et très clairs vis-à-vis de Poutine", a-t-il déclaré. À droite, Valérie Pécresse convoque en urgence la presse pour réclamer des sanctions contre Moscou.

Mais à 9 000 kilomètres d'ici, en déplacement à La Réunion, Jean-Luc Mélenchon, régulièrement critiqué pour ses positions pro-russes, considère que ces sanctions n'auraient aucune utilité. Sa rivale socialiste Anne hidalgo en profite pour critiquer ceux qui jusqu'ici se montraient bienveillants envers Vladimir Poutine.

Quant à Marine Le Pen, elle prend ce soir ses distances avec le président russe et se garde bien de critiquer l'action du chef de l’État. "J'espère que le président Emmanuel Macron trouvera les moyens diplomatiques pour arriver à ce que la situation revienne à la normale", a-t-elle annoncé. Mardi, à l'Assemblée et au sénat, l'opposition aura l'occasion d'en débattre avec le gouvernement.

T F1 | Reportage S. Bougriou, M. Desmoulins


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info