Invasion russe en Ukraine : Poutine refuse de céder

Guerre en Ukraine : une membre de la mission locale de l'OSCE tuée dans le bombardement de Kharkiv

La rédaction de TF1info (avec AFP)
Publié le 3 mars 2022 à 8h37
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Une Ukrainienne qui prenait part à la mission locale de l'Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe est décédée mardi.
Dans un communiqué, l'organisation fustige des frappes russes "tuant et blessant des civils innocents", qui s'abattent à Kharkiv mais aussi dans d'autres villes du pays.

Elle est l'une des victimes de l'assaut lancé par les forces russes contre Kharkiv ces derniers jours. Une membre ukrainienne de la mission locale de l'Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE) est morte mardi lors du "bombardement" de la ville de l'est ukrainien, a annoncé mercredi soir l'instance internationale. "Maryna Fenina, membre locale de la Mission spéciale de surveillance de l'OSCE en Ukraine (SMM), est morte dans un bombardement à Kharkiv hier, le 1er mars", au moment où "elle allait chercher des provisions pour sa famille dans une ville qui est devenue une zone de guerre", affirme l'organisation sur son site internet.

L'OSCE avait ordonné jeudi soir le départ en urgence de sa mission d'observation, en raison des combats en cours. Cette organisation de sécurité régionale, la plus grande au monde, est mobilisée pour défendre la démocratie et la stabilité en Europe, en travaillent notamment au contrôle des armements, à la lutte contre le terrorisme et pour la démocratisation et

les droits des minorités.

À Kharkiv, la deuxième ville du pays située dans l'est, "et dans d'autres villes d'Ukraine, des missiles, des obus et des roquettes frappent des immeubles résidentiels et des centres-villes, tuant et blessant des civils innocents - femmes, hommes et enfants confondus", déplorent dans le communiqué Zbigniew Rau, chef de la diplomatie polonaise et président en exercice de l'OSCE, et la secrétaire générale de l'organisation, Helga Maria Schmid.

Lire aussi

"Maryna était un membre apprécié de l'équipe SMM, et nos collègues en Ukraine restent en contact étroit avec sa famille pour lui offrir notre soutien", ont-ils salué. "Nous condamnons fermement l'intensification des bombardements dans les centres urbains qui font des morts et des blessés parmi les civils et nous réitérons notre appel à la Fédération de Russie à cesser immédiatement les hostilités et à s'engager dans un dialogue significatif", ajoutent-ils.

Des troupes aéroportées russes avaient débarqué à Kharkiv dans la nuit de mardi à mercredi et ont "attaqué un hôpital" local, selon les forces armées ukrainiennes. Au moins quatre personnes ont été tuées et neuf ont été blessées dans des bombardements visant le siège des services de sécurité et une université. 

La métropole avait déjà été bombardée mardi, faisant 21 morts selon le gouverneur régional. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'est dite "préoccupée" par les informations signalant des attaques contre des hôpitaux et des cibles sanitaires.


La rédaction de TF1info (avec AFP)

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info