Guerre en Ukraine : pour les civils, la fuite ou le chaos

Guerre en Ukraine : la férocité des combats au sol

TF1 | Reportage S. Chevallereau, F.X. Ménage
Publié le 23 mars 2022 à 20h07
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Dans son discours devant les parlementaires français, le président Zelensky a évoqué le sort de la ville de Marioupol, écrasée par les bombardements russes depuis un mois.
"Ces ruines ressemblent à celles de Verdun", a-t-il dit.

Voici ce à quoi ressemble aujourd'hui la ville de Marioupol. Un immense champ de ruines, des dizaines de kilomètres carrés dévastés. Marioupol, assiégée, est bombardée sans relâche par les Russes depuis un mois. Là, il est difficile de croire qu'il s'agit du même quartier avant la guerre. Sur ces rares images de combats au sol, une vidéo de propagande des combattants tchétchènes sont aux côtés de l'armée russe. Un journaliste demande à ce soldat russe s'il y a des pertes dans leurs rangs.

À 800km de là, un autre front, celui de Kiev. La encore, des soldats tchétchènes sont opposés à leur gouvernement et à la Russie. Alors ils combattent avec l'armée ukrainienne. Plus loin, au milieu des habitations, notre journaliste a constaté ce matin la reprise des bombardements, après une trêve de 36 heures. La frappe a eu lieu, quelques minutes après la fin du couvre-feu, dans ce quartier résidentiel où depuis l'on entend des tirs d'artillerie lourde.

Ici, il n'y a pas de position militaire, mais de simples habitants. Devant cette maison éventrée, près de la capitale, un reste de missile s'est implanté dans le jardin. Et une habitante de 75 ans ramasse des petits bouts de verres. La ligne de front est désormais à cinq kilomètres de ce quartier résidentiel.


TF1 | Reportage S. Chevallereau, F.X. Ménage

Tout
TF1 Info