VIDÉO - Guerre en Ukraine : le réseau Starlink d'Elon Musk est utilisé par les Russes, affirme Kiev

par Benoît LEROY
Publié le 11 février 2024 à 23h23, mis à jour le 26 février 2024 à 11h40

Source : TF1 Info

Depuis le début de la guerre, en février 2022, les soldats ukrainiens utilisent le réseau Starlink développé par Elon Musk.
En tout, 25.000 terminaux d'accès ont été livrés par la firme américaine en Ukraine depuis le début du conflit.
SpaceX, qui pilote ce réseau d'accès à Internet, se défend de toute "relation commerciale" avec l'armée russe.

Une nouvelle page de la guerre en Ukraine est-elle en train de s'écrire ? D'après le renseignement ukrainien, l'armée russe a commencé à utiliser à grande échelle le service d'accès à Internet Starlink sur le front ukrainien. Jusqu'ici, le réseau fondé par Elon Musk était utilisé uniquement par les troupes ukrainiennes. 

"Des cas d'utilisation de ces dispositifs par les occupants russes ont été enregistrés. Cela commence à prendre un caractère systémique", a affirmé, samedi 10 février, Andriï Ioussov, le porte-parole de la direction principale du renseignement militaire ukrainien au journal RBC-Ukraine. Selon l'agence de presse UNIAN, des interceptions radio ont permis d'établir que des unités russes stationnées près de Bakhmout, dans l'Est de l'Ukraine, ont "commencé à utiliser massivement Starlink sur le front".

D'après le média en ligne spécialisé Defense One, l'armée ukrainienne a détecté de premières utilisations du réseau par satellite "il y a plusieurs mois". Le 9 février, des sources ukrainiennes interrogées par le média américain évoquaient quelques dizaines de terminaux Starlink. "Quand ils en auront des centaines, il nous sera difficile de vivre", a reconnu l'une d'elles auprès du même média.

Des achats via les Emirats arabes unis ?

À ce jour, Starlink dispose d'un réseau de plus de 2000 petits satellites en orbite basse au-dessus de la terre, qui permettent de fournir un accès internet. Des terminaux terrestres sont alors reliés à des routeurs qui permettent de générer du wifi et donc un accès internet.

Depuis le début de la guerre en Ukraine, la société d'Elon Musk, SpaceX, y a livré des milliers de terminaux qui permettent d'assurer ainsi une connexion à internet. Quelque 25.000 terminaux ont été déployés dans le pays. Ce réseau est essentiel pour les communications de l'armée ukrainienne, et n'était jusque-là pas utilisé par les forces russes. Si le réseau est bloqué en Russie, les troupes russes se trouvant en Ukraine peuvent potentiellement y avoir accès. 

Selon des blogueurs militaires ukrainiens, la Russie pourrait avoir acquis des terminaux Starlink via des pays tiers. Certains citent l'exemple des Émirats arabes unis.

[Starlink] n'entretient aucune relation commerciale avec le gouvernement russe ou son armée.
Communiqué publié sur X, le 8 février

Le 8 février dernier, dans un long message posté sur X, la firme américaine Starlink s'est défendue de collaborer avec la Russie. "SpaceX n'entretient aucune relation commerciale avec le gouvernement russe ou son armée", confirmait l'entreprise sur X. Et d'ajouter : "Il n'est pas possible d'acheter Starlink à Dubaï et SpaceX n'y effectue pas de livraisons. Starlink n'a autorisé aucun intermédiaire, revendeur ou distributeur tiers à vendre Starlink à Dubaï". L'entreprise s'était dite prête à "désactiver" tout terminal utilisé par des agents russes ou pour le compte de l'armée russe.

L'Ukraine et Elon Musk entretiennent des relations complexes. Kiev l'avait remercié d'avoir déployé ses satellites, mais s'est plus tard indigné quand il a proposé que le pays cède des territoires pour obtenir la paix. Le milliardaire a aussi affirmé avoir empêché une attaque ukrainienne contre une base de la marine russe en 2022 en refusant une demande de Kiev d'activer l'accès à Internet via Starlink en mer Noire, près de la Crimée annexée par Moscou.


Benoît LEROY

Tout
TF1 Info