Ukraine : la guerre du froid

Guerre en Ukraine : les images de désolation de Bakhmout, pilonnée depuis cet été par l'artillerie russe

Publié le 7 décembre 2022 à 11h10
JT Perso

Source : Le Temps de l'Info

La ville de Bakhmout n’est plus qu’un champ de ruines.
Depuis l’été, elle essuie les salves de l’artillerie russe, mais résiste toujours.
Vue du ciel, c’est un spectacle de désolation que donne à voir cette cité martyre de l’est de l’Ukraine.

La ville de Bakhmout est devenu le principal champ de bataille de l'est de l'Ukraine. Dans ces ruines, l'armée ukrainienne résiste depuis des mois à une offensive russe. Il ne reste plus qu’une poignée de bâtiments encore debout malgré les salves de missiles qui s’abattent sur cette région depuis l’été. 

Cette bataille a pris une importance d'autant plus symbolique pour les responsables russes que la conquête de la ville viendrait après une série d'humiliantes défaites, avec les retraites de Kharkiv (nord-est) en septembre et Kherson (sud) en novembre. 

70 000 habitants avant la guerre

Moscou annonce régulièrement la prise de toutes petites localités dans les environs de Bakhmout mais n'a jamais semblé jusqu'ici en position de prendre la cité, qui compterait encore près de la moitié de ses 70.000 habitants d'avant-guerre, selon les autorités ukrainiennes. La ville, comme on peut le constater sur ces images saisissantes, n'a plus accès ni à l'électricité, ni au gaz. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s'est rendu mardi à Sloviansk, dans le Donbass ukrainien, à une quarantaine de kilomètres de Bakhmout pour rendre hommage du "fond de (son) coeur" aux militaires de son pays à l'occasion du Jour des forces armées, célébré le 6 décembre.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info