En Ukraine, l'incertitude demeure sur le sort de la petite ville de Soledar, dans l'est du pays.
Les Russes assurent avoir repris le contrôle de la localité.
Mais Kiev dément.

La situation reste confuse autour de la ville de Soledar. Cette commune de l'est de l'Ukraine est au coeur d'intenses combats entre les forces de Kiev et celles de Moscou. Ces dernières heures, la Russie a assuré avoir repris le contrôle de la localité, ce que dément Kiev. "Les combats pour Soledar se poursuivent", a affirmé dans son rapport l'état-major ukrainien, vendredi 13 janvier, sans autre précision. Dans un communiqué, le ministère russe de la Défense a assuré qu'avait été achevée "le 12 janvier dans la soirée" la "libération de la ville de Soledar".

Pour appuyer ces déclarations, des membres du groupe Wagner se sont filmés entrant dans la commune, revendiquant la victoire aux côtés des forces du Kremlin. Sur les images, ils montrent les corps de soldats ukrainiens tués dans la bataille et le drapeau noir des mercenaires de Moscou, brandit au sommet d'un immeuble.

Première victoire depuis près de six mois ?

Dans un rare signe de reconnaissance entre l'armée russe et Wagner, qui sont souvent entrées en rivalité sur le terrain en Ukraine, Moscou a salué ensuite dans un message les "actions courageuses" des combattants du groupe de mercenaires, dont les hommes ont mené "l'assaut direct contre les quartiers résidentiels de Soledar". Le porte-parole du commandement Est de l'armée ukrainienne, Serguiï Tcherevaty, avait affirmé dans la journée que ses troupes gardaient la situation "sous contrôle dans des conditions difficiles" face "aux meilleures unités (du groupe russe de mercenaires) Wagner et d'autres forces spéciales" russes.

Après quatre mois d'offensives infructueuses face à la ville de Bakhmout, c'est donc dix kilomètres plus au nord que les Russes ont fini par percer le front ukrainien. Selon l'Institut pour l'étude de la guerre (ISW), la capture de Soledar, une petite ville d'environ 10.000 habitants avant le conflit, est cependant "peu susceptible de présager un encerclement imminent de Bakhmout", cible principale de l'armée russe. Elle "ne permettra pas aux forces russes d'exercer un contrôle sur les importantes lignes de communication terrestres ukrainiennes vers Bakhmout", note-t-il dans son bulletin quotidien.

Les combats dans et autour de Soledar font rage depuis plusieurs mois, mais leur intensité a fortement augmenté ces derniers jours. La ville, connue pour ses mines de sel, semble pour la plus grande partie avoir été conquise, malgré la défense acharnée de Kiev repoussant les assaillants. Dans son bulletin quotidien publié le 12 janvier, l'ISW avait indiqué penser que "les forces russes ont (en réalité) probablement capturé Soledar le 11 janvier", soit mercredi.

Pour appuyer ses propos, l'ISW a notamment évoqué "des photos géolocalisées publiées les 11 et 12 janvier" qui "indiquent que les forces russes contrôlent probablement la plupart sinon la totalité de Soledar et ont probablement poussé les forces ukrainiennes hors de la périphérie ouest de la localité". Il s'agit là de la première victoire militaire de Moscou en Ukraine depuis plus de six mois.


TF1 | Reportage Michel Scott, Nivin Potros, Corinne Ingold

Tout
TF1 Info