Annexions, mobilisation... Poutine choisit l'escalade

Guerre en Ukraine : "Vladimir Poutine a deux possibilités"

TF1 | Catherine Jentile
Publié le 24 février 2022 à 17h55
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

La Russie assure que l'offensive qu'elle a lancée contre l'Ukraine a pour objectif de démilitariser l'Ukraine et de lui imposer un "statut neutre".
Qu'est-ce que cela signifie et quels sont les scénarios sur la table ?
Les explications de la spécialiste international de TF1 Catherine Jentile sur le plateau du 13H.

Pour arriver à l’objectif de neutraliser, dans tous les sens du terme, l’Ukraine, Vladimir Poutine a deux possibilités. Soit il décide de se limiter aux Républiques russophones autoproclamées de Donetsk et de Lougansk, qui se trouvent à la frontière Est de l’Ukraine. 

Ces zones serviraient donc de tampon entre les deux pays voisins, ce qui rappellerait étrangement ce qui s’est passé en 2014, avec l’annexion de la Crimée, qui se trouve au sud de l’Ukraine.

Lire aussi

Soit le Kremlin a décidé de lancer son offensive sur tout le pays. On voit en effet que la Russie a déjà bombardé à peu près dans toutes les régions de l’Ukraine, comme pour préparer le terrain à ses troupes. Mais avec cette stratégie, le risque serait celui d’un enlisement. Car même si l’on considère que l’armée russe est la deuxième armée du monde, alors que l’armée ukrainienne est la 22ème, cela pourrait devenir un piège pour les soldats de Vladimir Poutine. L’Ukraine est bien loin d’être la Syrie, dernier théâtre d'opération de l’armée russe, elle est bien plus puissante. Ce serait donc pour le Kremlin s’engager dans un scénario qu’il ne pourrait pas maîtriser.


TF1 | Catherine Jentile

Tout
TF1 Info