Le groupe Auchan a choisi de rester le sur le sol russe depuis le début du conflit, contrairement à d'autres grandes enseignes internationales.
Il est maintenant accusé d'offrir gratuitement des marchandises aux soldats présents en Ukraine.
Dans un communiqué, le distributeur français a démenti ces informations.

Conserves, biscuits, boîtes de café : au milieu de ces collectes organisées pour l'armée russe, plusieurs emballages de la marque Auchan. D'après le journal Le Monde, ces produits n'auraient pas toujours été vendus, mais parfois offerts par les magasins du groupe français présent en Russie.

C'est pour l'opération militaire spéciale, hélas
Alexsei, ancien salarié d'Auchan

En mars 2022, à Saint-Pétersbourg, plusieurs magasins Auchan sont soupçonnés d'avoir rassemblé des produits pour une aide officiellement humanitaire. Parmi les articles, des ragoûts de porc en conserve, des chaussettes en laine, mais aussi des haches, clous et cartouches de réchauds à gaz. Selon l'enquête du Monde, ce chargement aurait été expédié vers le front ukrainien et offert à l'armée russe. Un ancien salarié d'Auchan, désormais réfugié en Europe, l'affirme. "J'ai demandé à la contrôleuse de gestion, quelle était la destination de cette aide humanitaire. Elle a dit, c'est pour l'opération militaire spéciale, hélas", affirme Alexsei.

La direction française a réagi dans un communiqué et dément catégoriquement. "Auchan Retail n'effectue, ne soutient ou ne finance aucune collecte "caritative" à destination des forces armées russes". Puis à propos de la collecte de mars 2022 : "cette commande était une commande de la mairie de Saint-Pétersbourg destinée aux populations soutenues par elle".

Auchan est une enseigne très présente en Russie. Dimanche après-midi à Moscou, les clients sont partagés. Par ailleurs, Auchan et Leroy Merlin, tous deux détenus par la famille Mulliez, affirment que les investissements en Russie sont gelés depuis la guerre. Pourtant, toujours d'après cette enquête journalistique, la construction d'un nouveau magasin Leroy Merlin, lancée avant le conflit, est encore en cours, visible sur l'image satellite dans la vidéo en tête de cet article.


La rédaction de TF1info | Reportage Jérôme Garro, Gilles Parrot

Tout
TF1 Info