VIDÉO - "Timhouthi Chalamet", l'influenceur au service de la propagande des Houthis

Publié le 19 janvier 2024 à 14h21

Source : TF1 Info

L'influenceur yéménite partage des vidéos de lui à bord de porte-conteneurs saisis par le groupe rebelle.
Les internautes l'ont surnommé "Timhouti Chalamet" en raison de ses faux airs avec la star franco-américaine.

Son air de ressemblance avec l’acteur franco-américain Timothée Chalamet lui vaut le surnom de "Timhouti Chalamet" sur les réseaux sociaux. Comme le rapporte un article du journal The Telegraph, cet influenceur yéménite de 19 ans, de son vrai nom Rachid Rashid Al Hadad, s’est fait connaître sur Internet en partageant des vidéos où il se met en scène face caméra à bord de navires capturés en Mer rouge par le groupe rebelle des Houthis, en représailles des bombardements de l’armée israélienne sur la bande de Gaza

Sur l’une d’elle, on peut voir l'influenceur à bord du porte-conteneurs Galaxy Leader, battant pavillon bahaméen et affrété par le Japon, qui a été arraisonné par les Houthis. L’adolescent a mis en ligne la vidéo le 2 décembre dernier, un peu moins de quinze jours après l’attaque. "J'espère que mon message vous parviendra, à vous qui êtes une Palestine libre, et que nous l'enflammerons contre l'agression israélienne qui viole les droits de l'homme", déclare-t-il. Depuis, le "pirate houthi sexy", autre surnom qu'on lui donne, a partagé des dizaines de vidéos depuis ses comptes sur les réseaux sociaux, où il se dit "prêt au sacrifice et avide de martyre" et s'affiche avec un AK-47 en bandoulière.

Sur le réseau social Threads, le jeune garçon se présente comme une "personnalité des médias, un acteur et un photographe" et non comme pirate. L'influenceur yéménite est suivi par près de 35.000 personnes sur Instagram et près de 14.000 sur le réseau social, derrière le pseudonyme "@r42r43". Dernièrement, l’adolescent a demandé à ses milliers d'abonnés de concentrer leur attention sur la guerre à Gaza, et non sur son apparence. "Je n'ai pas parlé de beauté ou d'autre chose, mais notre cause est la Palestine, et ce n'est pas le moment de parler de beauté", a-t-il martelé sur X. 


Matthieu DELACHARLERY

Tout
TF1 Info