Le ministère des Affaires étrangères annonce ce mardi que deux enfants français sont décédés dans le nord de la bande de Gaza.
Leur mère, ainsi que son troisième enfant, "auraient été blessés".
Les autorités ne parviennent pas à "établir le contact direct sur le terrain avec cette ressortissante".

Deux enfants français sont morts dans la bande de Gaza, annonce ce mardi le ministère des Affaires étrangères. "La France a appris avec tristesse le décès de deux enfants de nationalité française se trouvant dans le nord de la bande de Gaza", indique le Quai d'Orsay dans un communiqué. Leur mère, elle aussi de nationalité française, "aurait elle-même été blessée", poursuit le communiqué, "de même que son troisième enfant".

La France "réitère son appel urgent à une trêve humanitaire"

Les circonstances de ces décès n'ont pas été dévoilées par le ministère, alors que la bande de Gaza est bombardée sans cesse par Israël depuis l'attaque sanglante du Hamas, le 7 octobre en territoire israélien.

"Le consulat général de France à Jérusalem ne parvient pas à établir le contact direct sur le terrain avec cette ressortissante", explique le Quai d'Orsay. "Nous ne sommes donc pas en mesure à ce stade de vérifier la situation de cette famille. Nous continuons nos efforts afin de joindre cette ressortissante et lui porter assistance et soutien, ainsi qu'à sa famille, dans la mesure de nos capacités."

La France réitère son appel "à ce que les ressortissants étrangers et notamment nos compatriotes puissent sortir de Gaza", et affirme que "les services du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères sont pleinement mobilisés en ce sens". "Notre consulat général à Jérusalem est en contact permanent avec nos ressortissants, nos agents et leurs ayants droits à Gaza."

En outre, Paris appelle également "urgemment" à "une trêve humanitaire afin que l'aide humanitaire puisse parvenir à ceux qui en ont besoin". "L'accès humanitaire doit être continu, rapide, sûr et sans entrave, afin que l'aide puisse répondre de manière durable aux besoins des populations civiles à Gaza", conclut le communiqué.


I.N

Tout
TF1 Info