VIDÉO - "Je demande l'aide de la France" : en Israël, l'appel à l'aide de quatre familles de disparus

par JB
Publié le 12 octobre 2023 à 18h24, mis à jour le 12 octobre 2023 à 18h46

Source : TF1 Info

Quatre familles de Français disparus depuis samedi ont appelé à l'aide de la France lors d'une conférence de presse à Tel Aviv ce jeudi.
La sœur d'une disparue, notamment, a directement interpelé Emmanuel Macron.

Les proches de huit Français portés disparus dans l'attaque du Hamas contre Israël samedi ont appelé à l'aide de la France et interpelé Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse à Tel Aviv ce jeudi.

Parmi eux, le père et la sœur de Karine Journo, jeune femme qui se trouvait au festival avec des amis et n'a pas donné de nouvelles depuis un message envoyé samedi matin, ont témoigné de son innocence dans le conflit : "Ma fille n'est pas partie pour faire la guerre, elle est partie pour danser", a répété son père.

"On a l'impression de revivre l'Holocauste", a affirmé sa sœur, Meitav Journo. "Tous ceux qui me regardent, n'oubliez pas : que vous soyez juifs, musulmans, chrétiens, priez pour elle, priez pour nous tous", a-t-elle martelé, avant d'interpeler directement Emmanuel Macron : "Président Macron, vous avez la possibilité de les faire revenir. Je veux que ma sœur rentre maintenant."

Familles de disparus : l'appel à l'aide de Doron et Meitav Jouron, père et sœur de Karin JouronSource : TF1 Info

Une proche de cinq disparus témoigne

Gaïa Kalderon, dont le père, la sœur, le frère de 12 ans, la grand-mère et la cousine sont tous portés disparus, a, elle aussi, appelé à l'aide internationale : "Le monde ne peut pas se taire devant cette cruauté." Elle n'a pas de nouvelles des cinq membres de sa famille depuis un dernier message envoyé par sa sœur samedi, puis une vidéo sur laquelle on voit son petit frère. "Je ne sais même pas s'ils sont vivants", a-t-elle témoigné, ajoutant que leur maison a été brûlée.

Familles de disparus : l'appel à l'aide de Gaia Kalderon, proche de cinq disparusSource : TF1 Info

"S'il vous plaît, aidez-moi à ramener Céline à la maison", a, lui aussi, appelé le conjoint de Céline Ben-David Nagar, disparue également. La Française est mère d'un bébé de six mois, qu'elle allaitait avant sa disparition. Elle se rendait au festival avec des amis et n'a pas donné de nouvelles depuis un message samedi dans lequel elle disait tenter de se cacher. "Je demande qu'on reçoive des photos de tous ceux qui ont été enlevés. On ne lâchera pas l'affaire", a, lui aussi, réclamé son frère.

Familles de disparus : Ido Nagar et Samuel Ben David, mari et frère de Céline Ben-David NagarSource : TF1 Info

Une rescapée est sans nouvelles de son fils de 12 ans

La mère d'Eitan, un garçon de 12 ans disparu, a à son tour raconté l'enlèvement de son fils et sa fuite avec sa fille de 10 ans et son bébé d'un an. Batsheva Yaalomi a été emmenée avec ses enfants sur des motos : "Nous sommes partis vers Gaza. Près de la frontière, nous avons vu énormément de corps sur la route." Elle a pu s'enfuir avec ses deux plus jeunes enfants lorsque la moto qui les emmenait est tombée, mais son fils a été emporté en direction de Gaza. "C'était un pogrom, il n'y a pas d'autre mot pour ça", affirme-t-elle. "Je demande l'aide de la France, du monde. Nous voulons savoir ce qui se passe avec nos enfants."

"Moi, je crois en la France, je suis certaine que la France a un caractère très humanitaire (...). Et je suis persuadée que le président Macron fera quelque chose pour nous", a ajouté la grand-mère d'Eitan, qui habite en France.

Mère d'Eitan : "Je demande l'aide de la France"Source : TF1 Info

Ce jeudi, Emmanuel Macron a fait état de quatre enfants parmi les 17 ressortissants français toujours portés disparus depuis l'attaque, lors d'une réunion à l'Élysée avec les chefs de partis. Le Quai d'Orsay dresse un bilan de 12 ressortissants français tués. 


JB

Tout
TF1 Info