DOCUMENT TF1/LCI - Guerre Israël-Hamas : la vie à Gaza pendant la trêve

par T.G. | Reportage : Thomas Herreman et Gaza production
Publié le 28 novembre 2023 à 8h45

Source : TF1 Info

Nos équipes ont pu pénétrer dans la bande de Gaza, où la trêve est en application depuis plusieurs jours.
Ils ont rencontré des civils qui retrouvent leurs logements détruits.

À la recherche d'effets personnels, au milieu des gravats. C'est ce que font des milliers de Gazaouis qui, à la faveur de la trêve instaurée entre le Hamas et Israël, tentent de rentrer chez eux ces derniers jours.

"Regardez, nos maisons ont été détruites. J'espère qu'il y aura une longue trêve. Nous ne voulons rien, juste une longue trêve et la réhabilitation de nos maisons", a témoigné un habitant auprès de nos équipes qui ont pu se rendre dans la bande de Gaza.

"Je suis peut-être la personne la plus déplacée en une vie"

Plus de la moitié des logements du petit territoire palestinien ont été endommagés ou détruits, selon l'ONU, et 1,7 million des 2,4 millions d'habitants ont été déplacés, depuis le début de la guerre déclenchée par l'attaque du 7 octobre conduite par le mouvement islamiste palestinien.

C'est le cas de cet habitant de 37 ans que nous avons rencontré. Originaire du nord, il s'est réfugié au sud, où il aide les autres déplacés. Depuis 2022, il multiplie les déplacements après la destruction de son domicile. "Je suis peut-être la personne la plus déplacée en une vie", reconnait-il en esquissant un sourire. 

Si la trêve offre un répit à la population, les besoins sont "sans précédent" dans le territoire, "200 camions par jour pendant au moins deux mois" seraient nécessaires, selon l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens (Unrwa). 

Dans la bande de Gaza, 14.854 personnes, dont 6.150 âgées de moins de 18 ans, ont été tuées par les frappes israéliennes, selon le gouvernement du Hamas.


T.G. | Reportage : Thomas Herreman et Gaza production

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info