Selon les services de renseignement israéliens, le mouvement islamiste palestinien a refusé le dernier projet de trêve dans la bande de Gaza.
"Sinouar (le chef du Hamas, ndlr) ne veut pas d'accord humanitaire, ni le retour des otages", dénonce le Mossad.

Le Mossad, les services de renseignement israéliens, a affirmé ce dimanche que le Hamas palestinien avait rejeté le dernier projet de trêve mis sur la table une semaine auparavant au Caire par les médiateurs. Le rejet de la proposition soumise par les trois pays médiateurs de la négociation - États-Unis, Égypte et Qatar - montre que le chef du Hamas dans la bande de Gaza, Yahya "Sinouar ne veut pas d'accord humanitaire, ni le retour des otages", dénonce le Mossad, dans un communiqué diffusé par le bureau du Premier ministre. 

Sinouar "continue d'exploiter les tensions avec l'Iran" dans le dessein d'"obtenir une escalade dans la région", ajoute le communiqué publié quelques heures après une attaque massive et sans précédent de Téhéran qui a lancé en direction d'Israël plus de 200 drones et missiles, sans faire de dégâts significatifs. 

Israël "continuera d'oeuvrer pour réaliser les objectifs de la guerre contre le Hamas de toutes ses forces, et retournera chaque pierre pour faire revenir les otages de Gaza", ajoute-t-on de même source. 


Antoine LLORCA avec l'AFP

Tout
TF1 Info