Au moins 8 roquettes ont été tirées vers Israël ce dimanche, depuis la bande de Gaza.
Des sirènes d'alerte ont retenti à Tel Aviv et dans le centre d'Israël.
Le Hamas a revendiqué "un important barrage de roquettes" vers l'État hébreu.

Au moins "huit roquettes" ont été tirées ce dimanche 26 mai vers Israël depuis la ville de Rafah, dans le sud de Gaza, selon l'armée israélienne. "Un barrage de roquettes a été lancé depuis Rafah vers le centre d'Israël. L'aide humanitaire a été acheminée vers Gaza via Kerem Shalom ce matin, et maintenant des roquettes sont tirées sur le centre d'Israël", a affirmé Tsahal sur son compte X. 

"Un important barrage de roquettes"

Une information corroborée sur place par une correspondante de l'AFP dans la bande de Gaza, qui a rapporté avoir vu des roquettes tirées à partir de Rafah, où une offensive militaire israélienne se poursuit actuellement. De son côté, la branche du Hamas a confirmé sur Telegram avoir visé Israël : "Nous avons bombardé Tel-Aviv avec un important barrage de roquettes en réponse aux massacres sionistes contre les civils". 

Un message partagé seulement quelques minutes après le déclenchement des sirènes d'alerte dans le centre d'Israël, une première depuis des mois. Au moins trois explosions ont été signalées par des journalistes de l'AFP. Des sirènes ont également retenti à Tel Aviv, afin que les habitants puissent descendre dans les abris prévus à cet effet. Les services de secours israéliens ont indiqué que leurs équipes n'avaient identifié qu'un patient qui s'était légèrement blessé en se rendant dans un abri.


C.Q avec l'AFP

Tout
TF1 Info