"Vers une guerre longue et difficile", Internet de retour à Gaza…. Le point sur la situation au Proche-Orient

par C.Q
Publié le 29 octobre 2023 à 7h49

Source : JT 20h WE

Les soldats israéliens continuent de bombarder Gaza et sont entrés dans l’enclave palestinienne.
Face à la presse, le Premier ministre israélien a prévenu que la guerre allait être "longue et difficile".
Voici les principales informations de ces dernières 24 heures.

Tsahal dans la bande de Gaza. Les bombardements israéliens dans la nuit de samedi à dimanche ont été moins importants que la nuit précédente. Ils se concentrent du côté de Beit Hanoun, dans le nord-est de la bande de Gaza. Les soldats se dirigeraient à présents vers la ville de Gaza après être entrés dans l'enclave pendant la nuit. Les combats au sol sont toujours en cours. 

Les bilans des intenses bombardements dans la nuit de vendredi à samedi sont lourds. Selon la Défense civile de Gaza, ce sont "des centaines de bâtiments" qui ont été détruits par les frappes aériennes et en trois semaines, selon un bilan difficile à vérifier du ministère de la Santé du Hamas, plus de 8000 personnes sont mortes à Gaza. L'armée israélienne appelle désormais ce dimanche matin les Palestiniens à se rendre dans le sud de la bande de Gaza, où la situation est censée être plus sûre et où l'aide humanitaire doit être accrue dès aujourd'hui, gérée par l'Égypte et les États-Unis.

Le blackout terminé

Fin de blackout pour les Gazaouis. Après plus de 36h de blackout, l'accès à Internet commence à se rétablir à Gaza ce dimanche matin, d'après l'organisme de surveillance Netblock et Palestine Telecommunications. Samedi, les ONG ont partagé leur inquiétude sur la coupure des communications avec leurs équipes sur le terrain et les établissements de santé. Human Rights Watch a dit redouter que la coupure des communications puisse "servir de couverture à des atrocités de masse et contribuer à l'impunité des violations des droits humains".

Les avertissements de Netanyahu. Malgré les appels de la communauté internationale à une trêve humanitaire, le gouvernement israélien reste sourd. Samedi soir face à la presse, Benyamin Netanyahou a averti que "la guerre dans la bande de Gaza sera longue et difficile" et réaffirmé l’objectif de "l'anéantissement des capacités militaires du Hamas". "Nous avons tué beaucoup de terroristes, détruit beaucoup de bases, mais la guerre dans la bande de Gaza sera difficile et longue et nous y sommes prêts", a martelé le Premier ministre.

Les familles des otages dans l'angoisse. Après les pires bombardements que Gaza ait connus depuis le 7 octobre, les familles des otages retenus par le Hamas ont demandé des explications aux responsables israéliens. Elles ont finalement rencontré Benyamin Netanyahu dans la soirée de samedi. Le bilan officiel a d'ailleurs été revu à la hausse avec désormais 230 personnes, de diverses nationalités, aux mains du Hamas. Dans sa prise de parole, le chef du gouvernement israélien a promis qu'il ferait "tout ce qui est possible pour ramener les otages et les rendre à leurs familles".


C.Q

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info