Guerre en Ukraine : la traque des oligarques russes

Evgueni Prigojine, l'ancien chef cuisinier de Poutine, reconnaît finalement avoir fondé le groupe Wagner

Aurélie Loek
Publié le 26 septembre 2022 à 11h08
JT Perso

Source : TF1 Info

Dans un communiqué, Evguéni Prigojine a reconnu être l'un des fondateurs de Wagner.
Cet homme d'affaires proche du Kremlin avait nié jusque-là tout lien avec le groupe paramilitaire Wagner.
Une vidéo le filmant dans une prison russe en train faire du recrutement avait commencé à mettre à mal cette version.

Evgueni Prigojine a décidé de sortir de l'ombre. Dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux de son entreprise Concord, cet homme d'affaires a enfin reconnu avoir fondé en 2014 le groupe paramilitaire Wagner afin d'envoyer des combattants compétents au Donbass ukrainien. 

Le milliardaire a également assuré que les soldats Wagner, "ces gars, des héros", étaient aussi présents en Afrique, au Moyen-Orient et en Amérique latine. "Ils sont devenus un pilier de notre patrie", a-t-il encore affirmé.

Le "cuisinier de Poutine"

Ces déclarations marquent un véritable revirement pour ce proche du Kremlin qui niait tout lien avec la sulfureuse société privée. Ce changement de discours avait pourtant commencé à être opéré suite à la diffusion d'une vidéo sur les réseaux sociaux. Dans celle-ci, un homme chauve et en habits militaires, se présentant comme l'oligarque de 61 ans, invectivait des prisonniers russes à rejoindre les rangs de Wagner.

Celui qui était donc jusque-là un "chef non officiel" de Wagner, selon les termes utilisés par l'Union européenne lorsqu'elle le sanctionne, semble vouloir assumer son rôle et prendre de l'importance. Car si aujourd'hui, il serait le "bailleur de fond" du groupe paramilitaire, c'est dans un tout autre domaine qu'il a fait fortune. En effet, cet ancien délinquant de Saint-Pétersbourg est devenu milliardaire en investissant dans la restauration dans les années 1990. Un temps fournisseur des cuisines du Kremlin, ses proches relations avec le président russe lui ont d'ailleurs valu le surnom de "cuisinier de Poutine".

Lire aussi

Alors que le Kremlin cherche à grossir les rangs de son armée, annonçant une mobilisation parmi la population russe, le groupe paramilitaire Wagner, actuellement déployé sur le front ukrainien, pourrait prendre de l'importance, et son chef avec lui. Souvent qualifiée d'"armée de l'ombre" de Vladimir Poutine, bien que le Kremlin ait toujours nié des liens avec ce groupe, l'armée non-officielle a désormais bel et bien un chef à sa tête, et il s'appelle Evgueni Prigojine.


Aurélie Loek

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info