Zaporijia : la centrale nucléaire ukrainienne cristallise les tensions

VIDEO - Ukraine : l'armée ukrainienne prépare l'offensive sur le front sud

Laetitia A.D. | Reportage : Esther Lefebvre, Hélène Bonnet, Lucas Lassalle, Antoine Pocry
Publié le 4 décembre 2022 à 23h34
JT Perso

Source : JT 20h WE

Dans le sud du pays à Kherson, les Ukrainiens ont réussi à repousser les forces russes au-delà du fleuve appelé Le Dniepr.
L'armée ukrainienne prépare son offensive vers la Crimée.
Les envoyés spéciaux du 20H Week-end de TF1 nous raconte la situation sur place.

Une nouvelle ligne de front en Ukraine. À Kherson, dans le sud du pays, la situation évolue. C'est dans cette zone que les Ukrainiens ont réussi à repousser les forces russes au-delà d'une barrière naturelle, un fleuve appelé Le Dniepr. 

Sur les réseaux sociaux, l'armée ukrainienne a montré en grande pompe sa victoire contre les troupes russes. Avec une musique fastueuse, des images de drones, et un drapeau ukrainien bleu et jaune hissé fièrement. "On l'a placé le plus haut possible ce drapeau, pour que personne ne puisse aller le chercher ! ", "On fait ça pour irriter les Russes et on adore ça !", affirment des soldats ukrainiens dans la vidéo en tête de l'article.

Nouvelles tactiques pour l'armée ukrainienne

C'est une première brèche ouverte par l'armée ukrainienne. Depuis plus d'un mois, la nouvelle ligne de front est le fleuve immense de Dniepr. Tous les ponts qui passaient au-dessus ont été détruits. Ce fleuve est une frontière naturelle quasiment infranchissable. Par endroit, il fait plusieurs kilomètres de large. Alors pour descendre vers la Crimée, l'armée ukrainienne semble menée une double offensive. Objectifs : un assaut amphibie a l'ouest, et un assaut terrestre à l'est.

Carte de l'offensive ukrainienne - Source : 20H Week-end de TF1
Carte de l'offensive ukrainienne - Source : 20H Week-end de TF1 - 20H Week-end de TF1

À l'est du pays, l'artillerie ukrainienne tente par tous les moyens de faire reculer les Russes vers le sud. "Pour le moment, ça n'avance pas beaucoup. C'est une guerre de position", affirme Nazari, le commandant d'un bataillon d'artillerie sur le front sud.

L'armée russe semble toutefois montrer des signes d'agitation dans les communes autour de la centrale nucléaire de Zaporijia. Dmytro Orlov, maire en exil de la ville ukrainienne d'Enerhodar, le confirme à nos envoyés spéciaux. "Les blindés russes sont toujours là, mais ils semblent concentrer leurs moyens par endroit, car ils réalisent que c'est le seul moyen de tenir sur le plan logistique", explique-t-il au micro du 20H Week-end de TF1.

Lire aussi

En parallèle, des négociations semblent en cours entre la Russie et l'Ukraine, pour créer une zone neutre protégé autour de cette centrale nucléaire de Zaporijia.


Laetitia A.D. | Reportage : Esther Lefebvre, Hélène Bonnet, Lucas Lassalle, Antoine Pocry

Tout
TF1 Info