VIDÉO - Russie : le clip choc de la propagande pour ébranler la mobilisation en Ukraine

par A. Lo.
Publié le 3 avril 2024 à 14h56

Source : TF1 Info

Un clip visant à ébranler la mobilisation ukrainienne a été publié par la propagande russe.
Dans cette vidéo, le parcours de deux jeunes est mis en parallèle, le pouvoir russe semblant dénoncer des inégalités dans la mobilisation.
Cette vidéo est diffusée alors que le président Volodymyr Zelensky a dû baisser l'âge de la mobilisation de 27 à 25 ans, malgré l'impopularité de la mesure.

Alors que le sujet de la mobilisation est un point de crispation en Ukraine, la Russie enfonce le clou avec un clip de propagande. Dans une vidéo choc, le pouvoir russe met en scène un parallèle entre la vie d'un jeune Ukrainien, issu d'un milieu privilégié et qui peut continuer à profiter de sa vie malgré la guerre, et celle d'un autre qui est envoyé de force au front, et qui doit combattre, quitte à en mourir.

Créer la division en Ukraine

"Vous êtes nés dans le même pays, vous vouliez tous les deux une vie meilleure, voyager et faire la fête... mais son cher papa a décidé que vous n'en n'aviez pas besoin. Son fils est l'élite, êtes-vous prêt à mourir pour lui ?", se conclut le clip, alors qu'à l'image, le soldat ukrainien est montré en train d'agoniser dans la neige. 

Selon Elsa Vidal, cheffe de la rédaction en langue russe de RFI, le clip tente ainsi d'ébranler la mobilisation ukrainienne en créant la division au sein de la société. "Je crois qu'il est très important pour les Russes, alors qu'ils ont repris une forme d'avantage sur le terrain militaire, de capitaliser sur cet avantage et de faire entendre qu'il y a une raison de ne pas soutenir le gouvernement ukrainien dans la guerre", met-elle en avant sur LCI.

Les représentants russes avaient pu être attaqués sur ce même argument, certains reprochant que leurs enfants aient échappé à la campagne de mobilisation lancée par Moscou. Le sujet est sensible alors que d'un côté comme de l'autre, les armées sont à la recherche de nouveaux soldats, au bout de deux ans de guerre. 

Cette vidéo peut néanmoins avoir un impact en Ukraine, alors que le président Volodymyr Zelensky a signé un projet de loi prévoyant l'abaissement de l'âge de la mobilisation militaire de 27 à 25 ans, malgré l'impopularité de cette mesure. Le système d'enrôlement actuel est jugé par de nombreux Ukrainiens injuste, inefficace et souvent corrompu. Et des voix s'élèvent également pour réclamer une démobilisation de ceux qui sont au front depuis longtemps.


A. Lo.

Tout
TF1 Info