VIDÉO - "Des chars allemands nous menacent" : Poutine agite (encore) le spectre du nazisme en Ukraine

par T.G.
Publié le 2 février 2023 à 17h05, mis à jour le 2 février 2023 à 17h18

Source : TF1 Info

Vladimir Poutine a dressé jeudi un parallèle entre la guerre contre Hitler et son offensive en Ukraine.
"Nous avons de quoi répondre", menace le président russe en référence aux livraisons d'armes occidentales.

"C'est incroyable, mais des chars allemands Leopard nous menacent à nouveau". A l'occasion du 80e anniversaire de la bataille de Stalingrad, Vladimir Poutine a – une nouvelle fois – comparé la guerre contre Hitler et son offensive en Ukraine.

"Le nazisme dans sa forme moderne créé une menace pour notre pays", a tout d'abord lancé le président russe face à un parterre réuni à Volgograd. "Nous sommes obligés de repousser des chars allemands qui portent sur leurs blindages des croix. On essaie de nous combattre. La propagande des élites occidentales sont inamicales, mais nous avons des amis en Europe, aux Etats-Unis."

"Nous avons de quoi répondre"

Et le président russe de mettre en garde, en faisant allusion à l'arme nucléaire : "Ceux qui essaient de faire rentrer l'Allemagne dans une nouvelle guerre contre la Russie et pensent que c'est un fait accompli ne comprennent pas que le combat moderne contre la Russie sera différent. Nous n'envoyons pas nos chars vers leurs frontières. Mais nous avons de quoi répondre. Et ce ne sera pas avec des blindés. Ceux qui nous menacent ne comprennent pas que nous avons été éduqués dans les traditions de notre peuple."

Considérée comme l'une des plus sanglantes de l'Histoire, avec environ deux millions de morts au total dans les deux camps, la bataille de Stalingrad (1942-1943) a changé le cours du conflit en Union soviétique, démoralisée jusque-là par plusieurs défaites cuisantes. Elle est toujours glorifiée par la Russie, qui revendique l'héritage de l'Union soviétique, comme l'événement qui sauva l'Europe du nazisme. Et, depuis plusieurs mois, revient souvent dans les discours de Vladimir Poutine pour légitimer sa guerre en Ukraine. 

"Oublier les leçons de l'Histoire conduit à la répétition de terribles tragédies. La preuve en est les crimes contre les civils, le nettoyage ethnique (et) les actions punitives organisées par les néonazis en Ukraine", a-t-il ainsi affirmé vendredi dernier, à l'occasion de la journée internationale des victimes de l'Holocauste. 


T.G.

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info