VIDÉO - Anti-Poutine, le DJ russe Dima Nova meurt en traversant la Volga

par C.Q
Publié le 27 mars 2023 à 22h50

Source : TF1 Info

Fondateur de Cream Soda, le DJ russe Dima Nova est mort sous la glace de la Volga.
L'artiste était connu pour ses critiques envers le chef du Kremlin.

Dmitry Svirgunov, plus connu sous son nom de scène Dima Nova, est mort après être tombé dans la Volga le 19 mars dernier. Le DJ russe d'électro pop, célèbre pour avoir fondé en 2012 le groupe Cream Soda mais aussi pour avoir régulièrement critiqué Vladimir Poutine dans ses chansons, était âgé de 35 ans. 

Un opposant notoire de Vladimir Poutine

Selon le média russe indépendant Meduza, l'artiste a trouvé la mort en traversant la Volga, gelée en cette saison, avec son frère et trois amis. Son frère Roman Svirgunov et leur ami Georgy Kiselev sont également décédés. Le 20 mars, le groupe Cream Soda a annoncé leur disparition sur le réseau VK, le Facebook russe : "Ce soir, nous avons vécu une tragédie. Notre Dima Nova se promenait avec des amis sur la Volga et est tombé sur la glace. Dima, son frère Roma et son ami Gosha Kiselev sont toujours recherchés par le ministère des Situations d'urgence. Aristarkh, notre ami, qui est également tombé dans la glace, a été secouru. Dès que nous aurons des informations de la part d  ministère des Situations d'urgence, nous vous en ferons part." Avant de confirmer leur mort le lendemain sur Instagram, après l'identification des corps.

Si le groupe a "révolutionné la pop russe", comme le souligne Meduza, il s'est aussi servi de sa musique comme d'un outil contestataire. La chanson la plus populaire de Cream Soda, "Aqua Disco", est sortie en 2021. Dans ce tube, Dima Nova critique notamment le manoir de Vladimir Poutine, d'une valeur de 1,3 milliard de dollars. 

Une chanson devenue populaire en étant reprise par le comédien Alexander Gudkov, qui s'est moqué à son tour du manoir du chef du Kremlin, surnommé "le palais de Poutine". Elle est depuis chantée au cours des manifestations contre l'invasion de l'Ukraine par la Russie. À tel point que ces rassemblements ont rapidement été baptisées "Aqua Disco Parties", selon le New York Post.


C.Q

Tout
TF1 Info