Guerre en Ukraine : un séisme pour l'économie mondiale

VIDÉO - Comment les Russes ont dit au revoir à McDo

Léa Tintillier | Reportage TF1 Jérôme Garro, Gilles Parrot
Publié le 24 mai 2022 à 10h11
JT Perso

Source : TF1 Info

En raison de la guerre en Ukraine, McDonald’s ferme ses 850 restaurants en Russie.
Les jeunes du pays se sont rués dans les fast-foods pour se délecter d'un dernier burger américain.

Il y a des séparations difficiles à supporter. La chaîne de restauration McDonald’s emboîte le pas de plusieurs multinationales et a décidé de fermer ses 850 restaurants en Russie, conséquence directe de l'invasion de l'Ukraine par les forces du Kremlin. Un certain nombre d'habitants du pays se sont alors rués dans les derniers McDonald’s encore ouverts pour pouvoir goûter une ultime fois aux burgers américains. 

Dans la gare de Moscou, ils étaient plusieurs centaines de personnes à faire la queue, montre l'envoyé spécial de TF1 sur place dans la vidéo en tête de cet article. "J’attends depuis une heure et demie. J’ai commandé un Big Mac, des frites, un cheeseburger…". La liste est longue pour Dania qui veut goûter toute la carte avant la fermeture. Cette enseigne a une place particulière dans la mémoire des jeunes Russes. "Quand j’étais petit, mon père m’emmenait ici. C’était un peu la tradition familiale et je suis déçu que ça ferme", se désole un garçon d’une vingtaine d’années. 

Certains Russes ont même fait des provisions. L’un d’eux a rempli son frigo de burgers McDonald’s afin de ne pas en manquer les prochains mois. Et d’autres ont décidé d’en faire un business. Les sites de petites annonces russes débordent de sandwichs et autres sauces à revendre à des prix exorbitants. Un menu entier est ainsi mis en vente à plus de 69.000 euros, selon le HuffPost

Un jeune Russe a rempli son frigo de sandwichs McDo avant la fermeture des restaurants - Reddit

30.000 Moscovites pour l’ouverture du premier McDonald’s en 1990

Ces files d’attente en rappellent une autre. Le premier restaurant a ouvert à Moscou il y a 32 ans. À l’époque, c’était un peu le symbole de la fin de la Guerre froide. En 1990, plus de 30.000 Moscovites font la queue pour l’ouverture du premier McDonald’s. C’est le triomphe du capitalisme et de la mondialisation dans l’Union soviétique au bord de l’effondrement. 

Depuis ce premier restaurant, l’empire McDo s’est étendu pendant trois décennies à travers tout le pays. Aujourd’hui, 62.000 salariés travaillent pour l’entreprise. La totalité de la chaîne vient d’être revendue à un homme d’affaires russe qui s’engage à conserver les emplois. Une nouvelle marque va naître et sera bientôt découverte par les Moscovites. "Si c’est une marque russe, moi, je serai le premier à y aller", affirme un jeune homme. "Moi, si la nouvelle marque russe sert des bons plats, je ne regretterai pas McDonald’s tant que c’est rapide", ajoute une jeune femme. 

D'ici à quelques jours, les célèbres M jaunes seront donc décrochés. Mais ce n’est pas la fin des fast-foods américains en Russie. Burger King, lui, reste ouvert. 


Léa Tintillier | Reportage TF1 Jérôme Garro, Gilles Parrot

Tout
TF1 Info