Deux nouveaux oligarques russes meurent dans des circonstances suspectes

Publié le 27 décembre 2022 à 17h04

Source : TF1 Info

Cette fois, c'est en Inde que deux oligarques russes ont été retrouvés morts.
L'un aurait trop forcé sur l'alcool, le second se serait suicidé deux jours plus tard.
Ces deux décès viennent s'ajouter à longue liste de proches du régime, morts soudainement depuis le début de la guerre en Ukraine.

Deux de plus. En moins de deux jours, deux hommes d'affaires russes sont morts dans un hôtel de Rayagada, dans la province indienne d'Odisha. Officiellement en voyage touristique, le multimillionnaire Pavel Antov, grand patron de l'agroalimentaire russe et élu local de la province de Vladimir, venait d'y célébrer son 66ᵉ anniversaire avec trois amis. L'un d'entre eux, Vladimir Budanov, a été retrouvé inconscient dans sa chambre le lendemain des agapes, entouré d'une quantité de bouteilles d'alcool, et serait mort d'une crise cardiaque. 

Deux jours plus tard, le 25 décembre, Pavel Antov faisait une chute mortelle depuis le troisième étage de l'établissement.

Selon les premiers éléments transmis par la police locale, le magnat russe "était déprimé depuis la mort de son ami". Les enquêteurs évoquent un possible suicide, mais envisagent aussi la possibilité d'une chute accidentelle. Proche du régime, et membre du parti présidentiel, Pavel Antov avait pourtant publié en juin dernier un commentaire explicitement hostile à la guerre en Ukraine, sur son compte WhatsApp. Décrivant la photographie d'une famille ukrainienne extraite des décombres de sa maison détruite par un missile russe, il avait écrit : "Il est très difficile d'appeler ceci autrement que du terrorisme"

Le message avait été rapidement supprimé par son auteur, avant que celui-ci ne se déclare à nouveau partisan du président, "patriote", et supporter de l'opération militaire russe en Ukraine. Pavel Antov était le propriétaire d'une importante usine de charcuterie à Vladimir, et élu de l'Assemblée de la province éponyme, sous les couleurs du parti présidentiel, Russie unie. Connu comme le "magnat de la saucisse", il était l'un des plus riches hommes politiques russes, avec une fortune estimée par Forbes à plus de 130 millions d'euros. 

La mort de Pavel Antov, ainsi que celle de son ami (à propos duquel on dispose de moins d'éléments pour l'heure), vient s'ajouter à une liste déjà fournie d'oligarques russes morts de façon soudaine, et le plus souvent brutale, depuis le début de la guerre en Ukraine en février dernier. Début décembre, c'est un magnat de l'immobilier russe qui était mort à Antibes, à la suite d'une mystérieuse chute dans les escaliers, chez des amis.

À cette occasion, TF1info avait établi une liste de douze personnalités de premier plan, proches du Kremlin ou l'ayant été, qui auraient perdu la vie par pendaison, chute ou noyade accidentelle, ou encore suicide. La grande majorité de ces oligarques étaient liés au secteur du gaz ou du pétrole, et la plupart avaient fait fortune dans le courant des années 90. Certains auraient formulé des critiques du régime, mais celles-ci ne sont pas toujours connues dans leur détail. Difficile, dès lors, d'établir avec certitude que cette série noire vise à éliminer des opposants à l'offensive russe en Ukraine. 


Frédéric SENNEVILLE

Tout
TF1 Info