Pourparlers Ukraine-Russie : des négociations pour changer le cours du conflit

Échange Macron-Zelensky, des civils évacués à Marioupol... Le point sur la situation en Ukraine

Léa LUCAS
Publié le 30 avril 2022 à 23h35
JT Perso

Source : TF1 Info

Au 67e jour du conflit en Ukraine, les troupes russes progressent timidement dans le Donbass (sud-est).
Elles se heurtent à une résistance farouche opposée par les forces ukrainiennes.
Ce samedi, le président Volodymyr Zelensky a échangé par téléphone avec Emmanuel Macron.

Plus de deux mois après le début du conflit, l'offensive russe se poursuit sur une partie du Donbass, dans le sud-est de l'Ukraine. Mais pour l'heure, la Russie est loin de la victoire rapide souhaitée par Vladimir Poutine, en raison d'une résistance farouche opposée par l'armée ukrainienne. Dans le même temps, leur président Volodymyr Zelensky s'est entretenu avec son homologue français, Emmanuel Macron. 

Envoi de matériel militaire de la France

Échange téléphonique entre Macron et Zelensky.  Après un entretien entre le président réélu Emmanuel Macron et son homologue Volodymyr Zelensky, l'Élysée a annoncé que la France va "renforcer" l'envoi de matériel militaire à l'Ukraine ainsi que son aide humanitaire. Cela représente à ce stade "plus de 615 tonnes d’équipement acheminées, dont du matériel médical, des groupes électrogènes pour les hôpitaux, de l’aide alimentaire, de l’aide pour l’hébergement, et des véhicules d’urgence". Le chef de l'État français a insisté sur "sa volonté d’œuvrer activement lors de son second mandat à rétablir la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine, en maintenant toujours une étroite coordination avec ses partenaires européens et alliés". Il a également évoqué "la disponibilité de la France à contribuer à un accord prévoyant des garanties de sécurité à l’Ukraine."

Première évacuation de civils à Marioupol

Première évacuation de civils à Marioupol. Vingt civils sont sortis ce samedi de l'usine Azovstal à Marioupol, le principal port du sud-est de l'Ukraine assiégé par les Russes, afin d'être évacués vers Zaporijjia, a annoncé le régiment Azov qui assure la défense du site. Des centaines de militaires et de civils ukrainiens dont des dizaines d'enfants sont bloqués depuis des semaines, selon Kiev, sur le site d'Azovstal, où se trouvent les derniers combattants ukrainiens de la ville, presque entièrement détruite et contrôlée par les forces russes. Jusqu'à présent, aucune tentative d'évacuer Azovstal n'avait réussi.

L'aéroport d'Odessa bombardé. L'aéroport d'Odessa, ville portuaire dans le sud de l'Ukraine, a été touché ce samedi par une frappe russe qui a détruit la piste, sans faire de victimes, a annoncé le gouverneur de la région, Maxim Martchenko. 

Trois corps retrouvés à Boutcha. La police ukrainienne a annoncé ce samedi la découverte d'une fosse commune avec les corps de trois hommes, visiblement torturés, près de Boutcha, symbole des atrocités imputées à la Russie. 

Échange de prisonniers entre la Russie et l'Ukraine. 14 Ukrainiens, dont une femme enceinte, ont été libérés ce samedi dans un nouvel échange de prisonniers avec la Russie, s'est réjoui Kiev, sans toutefois révéler le nombre de Russes remis à Moscou.

Angelina Jolie au chevet des enfants blessés

Angelina Jolie auprès des Ukrainiens. La star hollywoodienne Angelina Jolie, émissaire du Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés, a effectué ce samedi une visite surprise à Lviv (ouest), où elle s'est entretenue avec des déplacés ainsi que des volontaires qui leur apportent une aide psychologique. Elle s'est ensuite rendue dans un hôpital auprès d'enfants blessés dans le bombardement du 8 avril devant la gare de Kramatorsk (est), attribué à la Russie, qui avait tué plus de 50 civils.

Lire aussi

Dès lundi 2 mai, une réunion des ministres de l'Énergie de l'Union européenne (UE) se tiendra à Bruxelles, en Belgique. Ces derniers aborderont les retombées économiques de la guerre de la Russie en Ukraine sur les pays du Vieux Continent.


Léa LUCAS

Tout
TF1 Info