Ukraine : la guerre du froid

VIDÉO - "Je les déteste" : à Kherson, le désespoir des habitants après un nouveau bombardement russe

CQ
Publié le 26 novembre 2022 à 10h19
JT Perso

Source : TF1 Info

15 civils ont été tués à Kherson dans une frappe russe, vendredi 25 novembre.
Sur place, les bombardements ne laissent aucun répit aux habitants depuis la libération de la ville le 11 novembre dernier.

15 civils, dont un enfant, ont été tués vendredi dans un bombardement russe à Kherson, deux semaines après le retrait contraint des troupes de Vladimir Poutine de la ville. Ces attaques incessantes et meurtrières laissent les habitants en plein désarroi, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête de cet article. 

Comme la détresse de cette femme, qui découvre la mort de sa mère, Natacha, tuée par une frappe alors qu'elle revenait de prendre le thé avec son époux. "Je les déteste. Ces gens ont pris les personnes les plus précieuses de ma vie, mes parents. Mais j’ai un fils et je dois vivre pour lui", raconte en larmes Lilia Kristenko devant l'immeuble de ses parents détruit par le bombardement. Dans ce qu'il reste de l'étage, les résidents découvrent l'ampleur des dégâts. "J'espérais qu'ils arrêtent de tirer", confie une vieille dame vivant-là, avant de fondre en larmes en apprenant la mort de Natacha. 

Lire aussi

35 blessés sont également à déplorer et plusieurs édifices de Kherson ont été touchés. Les patients des hôpitaux de la ville ont pu être évacués au cours de cette nouvelle attaque. Ces derniers jours, les bombardements russes ne laissent aucun répit aux habitants, ville qui a pourtant chassé l'ennemi le 11 novembre dernier.


CQ

Tout
TF1 Info