L’Ukraine a abattu un bombardier stratégique russe vendredi 19 avril, affirme l’armée de l’air.
La Russie, elle, parle d'un incident "technique", tuant au moins "un membre d'équipage".

Une première depuis le début de la guerre en Ukraine. L'armée de l'air ukrainienne a affirmé ce vendredi avoir abattu un bombardier stratégique russe au-dessus de la Russie. "Pour la première fois, des unités de missiles antiaériens de l'armée de l'air et en coopération avec les services de renseignement de la défense ukrainienne ont détruit un bombardier stratégique à longue portée Tu-22M3, porteur de missiles de croisière X-22", s'est félicité le commandant de l'armée de l'air ukrainienne sur Telegram. 

L'impact dans les airs a eu lieu "à une distance d'environ 300 kilomètres de l'Ukraine" grâce "aux mêmes moyens que ceux qui avaient permis d'abattre l'avion russe A-50 de détection et de contrôle radar à longue portée. Le bombardier a pu voler jusqu'à la région de Stavropol, où il s'est écrasé", a rapporté le renseignement militaire ukrainien (GUR). 

Les actions des forces de défense aérienne ukrainiennes auraient provoqué "des 'dysfonctionnements' dans l’avion russe, ce qui a provoqué un incendie et un crash", a détaillé Iryna Verechtchouk, vice-première ministre ukrainienne, postant une photo de l’appareil endommagé sur Telegram

Nous avons vengé nos villes et civils
Armée de l'air ukrainienne

L'armée de l'air ukrainienne a affirmé que le bombardier en question avait "bombardé" deux villes d'une région du centre-est où des frappes nocturnes meurtrières ont été signalées. "Il s'agissait de l'avion qui a bombardé Dnipro et Kryvyï Rig", a déclaré à l'AFP le porte-parole Illia Ievlach. "Nous avons vengé nos villes et civils", a-t-il ajouté. 

Le ministère russe de la Défense n'a pas confirmé des tirs ukrainiens visant un de ses avions. Le gouverneur de la région de Stavropol, dans le sud de la Russie, a quant à lui déclaré qu'un Tupolev-22M3 s'était écrasé dans cette zone après un incident "technique", tuant au moins "un membre d'équipage". Deux autres membres d’équipage de l’appareil, un Tu-22M3, ont été retrouvés vivants, et les secours cherchent toujours le quatrième, a-t-il précisé sur Telegram.


M.T avec l'AFP

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info