Le président ukrainien a alerté ce vendredi 19 avril les pays de l'Otan sur la nécessité pour l'Ukraine de recevoir des livraisons d'armement le plus rapidement possible.
L'Alliance a d'ores et déjà annoncé un accord pour des systèmes de défense antiaérienne, à la veille d'un vote crucial aux États-Unis.

Livrer plus d'armes à l'Ukraine, le plus rapidement possible. C'est la demande de Volodymyr Zelensky à l'Otan, l'Ukraine ne pouvant "plus attendre" face à la pression russe. Le président ukrainien s'est exprimé en visioconférence face aux pays de l'Otan à la veille d'un vote clé du Congrès américain sur une aide de 61 milliards de dollars très attendue par Kiev.

Depuis plusieurs mois, l'Ukraine manque de munitions et d'armes face à des Russes en supériorité sur le front, multipliant les frappes meurtrières. "Nous ne pouvons plus attendre que des décisions soient prises. Je vous demande de prendre en considération nos demandes le plus rapidement possible", a lancé Volodymyr Zelensky, selon des propos rapportés par ses services.

Le choix de déterminer si nous sommes vraiment alliés
Volodymyr Zelensky

"Cela dépend entièrement de votre choix (...) Le choix de déterminer si nous sommes vraiment alliés", a-t-il poursuivi, réclamant notamment au moins sept systèmes antiaériens Patriot supplémentaires (voir la vidéo ci-dessous), deux jours après une frappe russe particulièrement meurtrière qui a fait 18 morts mercredi à Tcherniguiv (nord). 

Pour ce qui est de repousser les troupes russes, "tant que la Russie a l'avantage dans les airs et peut s'appuyer sur la terreur menée par les drones et les roquettes, nos capacités au sol sont malheureusement limitées", a reconnu le président ukrainien.

À l'issue de ce Conseil entre les ministres de la Défense de l'Otan et Volodymyr Zelensky, le secrétaire général de l'Alliance, Jens Stoltenberg, a annoncé un accord pour livrer à Kiev plus de systèmes antiaériens, sans préciser dans quel délai. En parallèle, les ministres des Affaires étrangères des États du G7 ont pris "l'engagement" de "renforcer" les moyens de défense antiaérienne de l'Ukraine, après une réunion en Italie.


M.T avec AFP

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info