Ukraine : onze mois de guerre

Ukraine : le centre historique d'Odessa inscrit au patrimoine mondial en péril de l'Unesco

par Marius BOCQUET avec AFP
Publié le 25 janvier 2023 à 16h56
JT Perso

Source : TF1 Info

Le centre historique d'Odessa a été inscrit mercredi sur la liste du patrimoine mondial en péril de l'Unesco.
L’inscription d'Odessa au patrimoine mondial lui offre "une protection juridique", selon l'Unesco.
Au titre de la Convention de l’Unesco de 1972, dont l'Ukraine et la Russie sont signataires, tous les États parties s'engagent à lui apporter leur protection.

Le centre historique de la ville portuaire d'Odessa, cité ukrainienne sur les bords de la Mer Noire, a été inscrit mercredi sur la liste du patrimoine mondial en péril de l'Unesco, en dépit de l'opposition de la Russie. Lors d'une session extraordinaire du Comité du patrimoine mondial à Paris, six pays sur 21 ont voté pour, 14 se sont abstenus et la Russie a voté contre l'inscription au patrimoine mondial d'Odessa, cité portuaire célèbre notamment pour son monumental escalier Potemkine.

"Le Comité du patrimoine mondial a décidé mercredi d’inscrire le Centre historique de la ville portuaire d'Odessa (Ukraine) sur la Liste du patrimoine mondial", déclare l'Unesco dans un communiqué. "Cette décision vient reconnaître la valeur universelle exceptionnelle de ce site et le devoir de toute l’humanité de le protéger", ajoute-t-elle. Odessa est ainsi "placée sous la protection renforcée de la communauté internationale", salue Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO.

"Une zone de protection élargie"

Le président ukrainien avait adressé la candidature du centre historique d’Odessa au patrimoine mondial de l'Unesco le 11 octobre dernier. "Plus qu’un acte symbolique", l’inscription de la ville surnommée "la perle de la Mer Noire" au patrimoine mondial lui offrirait "une protection juridique", avait alors indiqué l'Unesco. "Elle établirait une zone de protection élargie au titre de la Convention de l’UNESCO de 1972 pour la protection du Patrimoine mondial", précise l'organisation onusienne.

Lire aussi

"Au titre de cette Convention – dont l’Ukraine et la Russie sont toutes deux signataires – tous les États parties s’engagent à apporter leurs concours à la protection des sites inscrits et ont en outre l’obligation de ne prendre délibérément aucune mesure susceptible d’endommager directement ou indirectement ce patrimoine", établit l'Unesco. Par ailleurs, l'inscription au patrimoine "en péril" de l'Unesco ouvre accès "à des mécanismes d’assistance internationale d’urgence, techniques et financiers, afin de renforcer la protection du bien et d’aider à sa réhabilitation".


Marius BOCQUET avec AFP

Tout
TF1 Info