VIDÉO - Livraisons d'armes à Kiev : le point sur l'équipement de l'armée ukrainienne

Mathilde Joris | Reportage TF1 Michel Scott, Gabriel Haurillon et Pauline Lormant
Publié le 17 octobre 2022 à 9h40

Source : JT 20h WE

La France va livrer de nouvelles armes à l'Ukraine.
Jusqu'à 2000 soldats ukrainiens seront formés dans l'Hexagone.
TF1 fait le point sur l'équipement dont dispose désormais l'armée de Kiev.

Alors que la guerre s'enlise en Ukraine, la France s'apprête à livrer de nouveaux équipements. Une promesse en réponse aux demandes répétées de Kiev de recevoir des armes supplémentaires contre l'offensive russe sur son territoire. Il est notamment question de système de défense anti-aériens Crotale, de lance-roquettes multiples, de canons Caesar supplémentaires et de véhicules blindés Bastion. De nouveaux matériels sophistiqués qui nécessitent un apprentissage. Signe de la montée en puissance de l'aide militaire française à Kiev, jusqu'à 2000 soldats ukrainiens seront formés dans l'Hexagone au maniement des armes.

Dans la vidéo en tête de cet article, le 20H de TF1 se rend à Bakhmut, dans le Donbass, pour faire le point sur l'équipement dont dispose l'armée ukrainienne. Malgré les incessantes attaques russes, celle-ci affiche sa détermination. "On défend notre pays, avec les moyens qu'on a", nous assure ce militaire, précisant que les Russes y mêlent de leur côté "leur plus grosse offensive". Ces hommes, basés dans des conditions spartiates au sous-sol d'un immeuble détruit, sont sur le front dès 7 heures du matin. Casques et gilets pare-balles, tenues de camouflage, pantalons matelassés… Leur équipement individuel est proposé à la vente, dans les souterrains de cette grande surface à l'est du pays. Tout cet attirail militaire, à prix cassés, est issu des surplus de matériels venus de l'étranger (Pologne, Allemagne…).

Des armes soviétiques customisées par les soldats ukrainiens

Mais le véritable rapport de force découle de l'armement lourd et varié dont dispose l'Ukraine contre l'armée de Vladimir Poutine. Les deux camps utilisent le même arsenal issu des anciens stocks soviétiques, notamment des canons automoteurs de gros calibre. Pour autant, les Ukrainiens ont rajouté leur touche. Des missiles de fabrication américaine ont été installés sur cet avion de chasse MiG-29, ex-fleuron de l'armée de l'air soviétique. A la clé, une performance redoutable. Selon ce soldat, au micro de TF1, "notre force est d'arriver à combiner un grand nombre d'armements aux origines très diverses, en apprenant sur le tas".

Depuis l'invasion russe en Ukraine, le 24 février, la France a fourni plusieurs types d'armement à Kiev : des missiles antichars Milan, une quinzaine de canons tractés et 18 canons Caesar. En outre, Emmanuel Macron a annoncé la création d'un fonds spécial de 100 millions d'euros pour permettre à l'armée ukrainienne de se fournir directement auprès des industriels français. 

La position française : soutenir, sans devenir cobelligérante. Mais des critiques ont accusé Paris de ne pas prendre suffisamment sa part dans l'aide militaire à l'Ukraine. "Quand le président Zelensky demande de livrer massivement certains dispositifs, je suis obligé d'en garder certains pour nous-même nous protéger", a répondu le chef de l'État sur France 2, rappelant l'intention de Paris de renforcer l'arsenal, notamment contre les attaques de drones russes.


Mathilde Joris | Reportage TF1 Michel Scott, Gabriel Haurillon et Pauline Lormant

Tout
TF1 Info