Le soutien des Français à l'Ukraine s'érode après deux ans de guerre

par I.N
Publié le 21 février 2024 à 11h49, mis à jour le 24 février 2024 à 13h42

Source : TF1 Info

Près de deux ans après le début de l'invasion russe en Ukraine, le soutien des Français diminue.
D'après une enquête de l'Ifop pour la Fondation Jean Jaurès, 58% de la population conserve une "bonne opinion" de l'Ukraine.
Un taux qui s'affichait à 82% au début du conflit.

Les Français se lassent-ils de la guerre en Ukraine ? De plus en plus, à en croire une enquête de l'Ifop publiée ce mercredi par la Fondation Jean Jaurès. Près de deux ans après le début du conflit, le soutien des Français à l'Ukraine semble s'éroder. Si 82% d'entre eux avaient une "bonne opinion" du pays agressé le 24 février 2022, ils ne sont plus que 58% deux ans plus tard.

"La bonne opinion apparaît indexée sur la dynamique du conflit", note la Fondation dans un communiqué. "Lors de la contre-offensive ukrainienne en juin 2023, la cote de popularité du pays était remontée à 70% alors qu'elle avait fortement chuté entre mars 2022 (82%) et février 2023 (64%) lors de la chute de la ville de Soledar et au début du siège de Bakhmout."

L'entrée de l'Ukraine dans l'UE pas majoritaire

Dans le détail, la "bonne opinion" de l'Ukraine varie beaucoup selon les opinions politiques. Les sympathisants de la majorité présidentielle, à l'image du soutien d'Emmanuel Macron à Volodymyr Zelensky et ses troupes, conservent très largement une "bonne opinion" (84%). Des scores proches sont observés chez les sympathisants socialistes (80%) et écologistes (77%). C'est en revanche beaucoup plus partagé du côté des sympathisants républicains (53%) et insoumis (51%). Tout à droite de l'échiquier politique, la donne est même inversée : seuls 43% des sympathisants du RN déclarent avoir une "bonne opinion" de l'Ukraine, un taux qui baisse à 32% pour ceux de Reconquête (à quasi-égalité avec la bonne opinion de la Russie, 31%).

Outre l'opinion sur l'Ukraine, l'érosion du soutien des Français s'observe aussi grâce à d'autres indicateurs. Ainsi, 62% de la population se dit favorable aux sanctions contre la Russie (-10 points par rapport au début du conflit), et 50% approuve la fourniture d'armes aux Ukrainiens par les Européens (-15).

À moins de quatre mois des élections européennes, l'élargissement de l'UE à l'Ukraine n'est pas soutenu par une majorité de Français, et c'est une première. Toujours d'après cette enquête, 49% des interrogés se disent favorables à l'entrée de l'Ukraine dans l'UE. Ils étaient 63% au début du conflit.

*Sondage réalisé par l'Ifop pour la Fondation Jean-Jaurès, entre le 7 et 8 février 2024 auprès d'un échantillon national représentatif de 1017 personnes. Il s'agit de la sixième vague, les chiffres du début du conflit datant du mois de mars 2022, dans les premiers jours de combat.


I.N

Tout
TF1 Info