Obus Excalibur ou Bonus, missile ATACMS… De nombreux armements fournis par les Occidentaux jouent un rôle-clé dans la contre-offensive ukrainienne.
Zoom sur ces munitions de l’ombre fournies à l’armée de Kiev.

Canons Caesar, missiles anti-chars Javelin… Ces armes sont essentielles dans la contre-offensive menée par l’Ukraine, mais l’armée de Kiev dispose aussi de munitions intelligentes comme l’obus Excalibur. Son calibre standard de 155 mm lui permet de s’adapter à de nombreux systèmes d’artillerie. Contrairement aux obus classiques, il est capable de changer de trajectoire une fois lancé, et d’attendre des cibles jusqu’à 40 km de distance. Les États-Unis disent en avoir livré 2500 à l’Ukraine. 

L’obus Bonus, de fabrication française, est composé de deux munitions qui se détachent en vol et peuvent ainsi percer deux blindés à la fois. Il a prouvé son efficacité avec l’armée française en Irak en 2018, mais impossible de savoir combien de ces munitions ont été fournies à l’armée ukrainienne. Le missile ATACMS fait aussi partie des secrets les mieux gardés du conflit. Cette arme redoutable guidée par GPS est capable de frapper une cible à 300 km de distance. Il possède une charge deux fois plus puissante qu’un missile classique. 

Retrouvez toutes les explications dans la vidéo en tête de cet article. 


V.M

Tout
TF1 Info